• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > Pays de la Loire > Accès au foncier : les défis
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

Retrouvez bientôt le blog de l'expert

Un expert répond à vos questions en direct !

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Pays de la Loire - 26-06-2015 - Nathalie Barbe

Accès au foncier : les défis

EVENEMENT / Foncier agricole


D’ici 2050, 1,7 million d’hectares seraient artificialisés, soit 6 % de la SAU française. En 2014, 45 000 hectares l’ont été. Face à ce risque, la question de la sécurisation foncière se pose pour tous les acteurs : agriculteurs, collectivités, établissement foncier comme la Safer, investisseurs. L’accès au foncier agricole est devenu problématique. Les syndicats, JA et FNSEA en tête, réclament une protection des terres pour favoriser exclusivement l’installation d’un jeune exploitant. 
D’ailleurs, la semaine dernière, à l’occasion du congrès national des Jeunes Agriculteurs, les congressistes ont adopté un rapport d’orientation sur le foncier qui leur servira d’outil de travail. Le législateur, via la loi d’Avenir, a aussi cherché ses propres réponses. En renforçant le pouvoir de contrôle des Safer sur le marché foncier et en acceptant de lister les actifs agricoles. Allons-nous, au nom de la sécurisation foncière, vers un droit contraignant, délateur et préférentiel ? Certes les enjeux liés au foncier sont prégnants. Mais la dernière fois que la France a listé les actifs agricoles, c’était sous Vichy…

Nathalie Barbe


Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services