• Suivez-nous :

accueil
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

Retrouvez bientôt le blog de l'expert

Un expert répond à vos questions en direct !

METEO

rss Plus d'info

Grands Troupeaux magazine

Pays de la Loire

Lactalis : protéger l'image du milliardaire

FOCUS

Philippe Jehan, au micro, lundi soir, accompagné des responsables régionaux, qui le lendemain participeront à une première rencontre à Laval avec les représentants de Lactalis.

“Ce qui nous a fait bondir, c’est de voir que nos laiteries amélioraient leurs marges et rachetaient des entreprises quasiment tous les mois. Nous, on voit des collègues arrêter.” Voilà ce qui a mené à conduire l’action de Laval, a justifié Florent Renaudier, responsable Lait de la FDSEA 53. “Un milliardaire comme M. Besnier est en capacité de faire un geste, renchérit son président, Philippe Jehan. On ne demande pas l’aumône, on ne demande rien au gouvernement, on n’en ...

Pub Rectangulaire défaut

Loire-Atlantique : Rougé accueille la fête interrégionale de l’agriculture

La finale interrégionale de labour Pays-de-la-Loire et Bretagne donne une connotation particulière à la fête de l’agriculture, qui espère accueillir à 30 000 personnes ce week-end à Rougé. L’équipe de JA 44 a relevé le défi depuis un an.

Lactalis dénonce le "dénigrement contre-productif de dirigeants issus de la coopération"

Lactalis a dénoncé jeudi le "dénigrement contre-productif de dirigeants agricoles issus de la coopération" à quelques jours d'une manifestation régionale aux portes de l'usine Lavalloise du groupe laitier.

Sonnés, les producteurs de lait ne comprennent pas

Le prix du lait payé aux producteurs se situe ente 0,25 et 0,30 centimes le litre selon les laiteries (en prix A), quand le produire coûte entre 0,34 et 0,40 centime d’euro selon les exploitations (installation récente, investissements importants, etc). L’endettement est évident chez les producteurs de lait, qui ne se retirent aucun revenu et ne parviennent plus à payer les fournisseurs, les banques… D’où une grande détresse et un sentiment d’abandon, pouvant conduire au burn ...

L’assurance récolte est-elle intéressante ?

L’assurance récolte est-elle un dispositif pertinent pour les exploitations ? “Oui”, répond la FNSEA. “C’est l’année type où ce contrat fait sens” estime Groupama. Mais il convient d’être très prudent, de faire des calculs précis. Et toutes les années ne ressemblent pas à 2016.

Nouveaux paramètres 
pour la multirisque climatique

Ce premier socle de couverture est subventionné à hauteur de 65 %. Si l’agriculteur veut conserver le niveau de protection actuel de sa multirisque climatique, il devra donc souscrire un second niveau de couverture comprenant des garanties complémentaires (complément de prix, perte de qualité ou frais supplémentaires) (1), subventionnées de façon moindre à hauteur de 45 %. Un troisième niveau de garanties non subventionnés (rachat de franchise ou complément de rendement) ou ...

L’alimentation des vaches laitières influe-t-elle sur les mammites ?

Le risque d'infection mammaire est augmenté par l'affaiblissement des défenses immunitaires de l'animal, la dégradation de l’état de la mamelle et la contamination bactérienne accrue du milieu. L’alimentation n’a pas d’effet direct sur le risque d’infection mammaire. Cependant, les transitions alimentaires, les déséquilibres ou les déficits alimentaires peuvent fragiliser les défenses immunitaires de l’animal. Il faut donc apporter la plus grande attention à ...

La marque “C'est qui le patron ?” 
dans les rayons en octobre

Le “gros dossier lait” était dans les cartons depuis deux ans. Il faisait partie d'une réflexion menée par un collectif de consommateurs, déjà à l'origine de l'opération “Gueules cassées”, ces fruits et légumes déclassés proposés à la grande distribution pour lutter contre le gaspillage alimentaire. “Avec le contexte de la crise laitière, on s'est dit qu'il était temps de renverser le système et de créer une nouvelle règle du jeu” explique Nicolas Chabanne, à ...

“La logique de l’économie minière est questionnée”

Ces deux économies innovent en permanence et l’élevage y occupe une place importante. Cependant, au xixe siècle, le basculement du solaire vers le minier modifie profondément l’agriculture en la recentrant exclusivement sur la production alimentaire. Cette substitution de la biomasse par des produits de synthèse est la grande révolution du xxe siècle.

Farm Bill : la dimension assurantielle monte en puissance

Le nouveau Farm Bill a fait le choix d’éliminer les paiements directs et d’élargir le programme d’assurance récolte (95 milliards de dollars) dans le cadre du filet de sécurité. Deux principaux systèmes sont à la disposition des agriculteurs : une couverture des pertes de prix ou une couverture des risques. Ils visent à se prémunir de l’instabilité des marchés et des aléas climatiques. La nouvelle loi agricole américaine mise sur des programmes assurantiels ...

Je me suis installé en lait
 mais c’est un pari sur l’avenir !

Les laitières reçoivent une ration classique à base de maïs ensilage et d’enrubannage d’herbe, équilibrée avec 3 kg de tourteau et 3 kg de VL 3 litres. Depuis l’automne dernier, le jeune éleveur a augmenté le tourteau à 4 kg (2,5 kg de soja et 1,5 kg de colza), a ajouté 0,5 kg de tourteau de cacao et a baissé la VL à 0,5 kg. Et il n’a pas constaté de baisse de performances, bien au contraire ! “J’ai baissé de 2 kg en lait mais les taux ont ...

Pub Carré défaut

LE DIAPORAMA DE LA SEMAINE

Innovations Performances Services