• Suivez-nous :

accueil
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

rss Plus d'info

Grands Troupeaux magazine

Pays de la Loire

Notre édition du 3 avril 2020

Voici notre édition datée du 3 avril 2020. Vous pouvez consulter le journal :- en cliquant sur l'image ci-dessous. le journal s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre pour un meilleur confort de lecture- ou en cliquant directement que ce lien L'Avenir agricole du 3 avril 2020Lire plus de publications sur Calaméo

Pub Rectangulaire défaut

Confinement : à Talensac, le drive maintient de l'activité

Le drive a démarré vendredi 20 mars, avec un peu de contraintes et d’agacement pour certains clients à qui on demande de prendre un rendez-vous Doodle pour venir récupérer leur commande. Au départ, le service ne réagissait pas forcément comme le client le souhaitait” commente Vincent Touzet, boucher et président des commerçants de Talensac, marché emblématique de Nantes. La fermeture du marché le 24 mars a pris tout le monde de court : les 65 commerçants présents sous ...

Quand les producteurs locaux mettent le holà à la conso

Avec le confinement, l'activité des drives explose, des grandes enseignes de la distribution jusqu'au plus modeste réseau de producteurs locaux. Ces derniers commencent d'ailleurs à poser ses limites, pour ne pas imploser face à une forte demande, sans doute aussi éphémère que soudaine.

Main-d’œuvre : les Maraîchers nantais ne manquent pas de salariés

Dans le bassin nantais, une météo enfin favorable est propice à la culture des produits de saison. La crise sanitaire a pour le moment un impact limité sur la main-d'œuvre, très présente chez les producteurs de plein champ et sous les grands abris plastique.

Ce que les animaux nous disent

Avec l’évolution de la réglementation et la demande sociétale concernant le bien-être animal, la communication avec les animaux est une discipline qui pourrait se développer à l’avenir. Explications avec l’ingénieure agronome Marion Canaple.

Des bras pour nos assiettes

La plateforme Wizifarm s’est retrouvée sous une avalanche de candidatures afin d’aider les agriculteurs à la recherche de contrats saisonniers. Une énième conséquence du coronavirus qui empêche notamment les travailleurs étrangers de venir prêter main-forte. Rapport détaillé en Pays de la Loire.

Avec le compact feeding, les vaches ne trient plus, la ration est homogène

Distribuer une ration compacte, fine, dense et homogène semble être une voie d’avenir pour la nutrition des ruminants. Les résultats sont déroutants : changement des comportements à l’auge, meilleure digestibilité, meilleure santé, meilleure productivité pour une ration de valeur et de composition identique.

Production laitière : les OP mettent en garde contre le risque de “double peine”

Alors que des négociations avec les laiteries doivent déterminer les bases de prix du lait pour les mois à venir, France OP Lait met en garde. “On recense d’ores et déjà les difficultés auxquelles les OP pourraient être confrontées dans leurs relations commerciales.” Une mise au point qui intervient, alors que les efforts engagés pour répondre aux nécessités de la crise actuelle pourraient se solder par un effet ciseau, entre baisse des prix et réduction des volumes.France OP ...

“Je ressens vraiment mon rôle de coach auprès des éleveurs”

En pleine saison de pâturage et avec cette année atypique, Rudy Lavazais, conseiller lait spécialisé en bio chez Seenovia, se rend chaque matin chez les éleveurs. Sans eux, mesures barrières obligent, il fait un tour des prairies. “Je fais seul le tour des prairies pour mesurer les hauteurs d’herbe. Quand elle est trop haute pour être pâturée, je leur signale. Je secoue un peu ceux qui n'ont pas encore sorti les génisses, qui n’ont plus rien à faire dans le bâtiment. Ce sont ...

“La demande explose, mais à quel point cet engouement est-il réel ?”

Aurélien Claudot est le fondateur et dirigeant de la plateforme de commande en ligne et des magasins Au panier fermier, qui commercialise en Mayenne des produits locaux. Il témoigne à son échelle de l'explosion de l'activité des drives alimentaires, en cette période de confinement.

“Actuellement, plus personne ne parle plus du prix de l'agneau, mais des problèmes d'écoulement”

Pour la filière ovine, les mesures de confinement arrive au pire moment: les quelques semaines intenses pour la consommation. D'abord, avec les Pâques juive (Pessah) du 8 avril au 16 avril, chrétienne, le 12 avril, et orthodoxe, le 19 avril. Suivra le mois de Ramadan, pour les musulmans, du 23 avril au 23 mai. Ces fêtes sont propices aux marchés des agneaux, mais aussi des moutons (surtout chez les musulmans). Mais à l'heure du confinement, pas de grands repas. Et même au sein des foyers, ...

Pub Carré défaut

LE DIAPORAMA DE LA SEMAINE

Innovations Performances Services