• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > Pays de la Loire > A chacun sa benne
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Pays de la Loire - 18-10-2013

A chacun sa benne

Les bennes font rarement mises à l'honneur. Raison de plus pour les Cuma des Pays de la Loire d'organiser une présentation avec des constructeurs développant chacun des systèmes différents.

La Fédération des Cuma des Pays de la Loire, organisait la semaine dernière, trois rendez-vous en région sur le thème du transport et plus précisément des bennes. La dernière avait lieu en Sarthe à Auvers-le-Hamon. Cinq constructeurs étaient présents avec leur matériel. Mais auparavant, les animateurs Cuma faisaient quelques rappels utiles : “A l'achat d'une remorque, on va s'intéresser au mode de bennage, par vérin simple ou double ou bien à plat, système d'autant plus utile que la benne est grande et que cela peut poser problème sous obstacle (toit ou lignes électriques).” Il faudra ensuite regarder les choix du constructeur point par point : la porte à ouverture rapide, automatique ou à vérin ; les rehausses, utiles pour l'ensilage et la facilité à les monter ; la suspension sur les essieux et sur la flèche ; l'hydraulique suivant qu'elle dispose d'une centrale hydraulique autonome ou bien qu'elle utilise l'huile du tracteur -système pouvant poser problème dans le cas de plusieurs utilisateurs si les huiles de leurs tracteurs ne sont pas toutes compatibles ; les essieux dont le type joue sur le prix mais aussi sur le confort sur route et enfin le freinage qui est le plus souvent adapté pour une vitesse de 25 km/h et doit être modifié pour rouler à 40 km/h.


Prévenir le tassement des sols

Plus le volume des bennes augmente et plus le risque de tassement du sol doit être pris en compte. Les cultures qui suivent sont pénalisées et/ou les travaux nécessaires de compaction engendrent des surcoûts en temps et en énergie. Une pression adaptée des pneumatiques peut apporter une aide importante. Un même pneu portant une charge de 5,125 t gonflé à 
4 bars aura une surface au sol de 2 661 cm2, et exercera une pression sur le sol de 1,93 kg/cm2. Le même pneu gonflé à 2 bars aura une surface au sol de 3 830 cm2 et la pression ne sera plus que de 1,34 kg/ cm2. Sur sol humide, cette différence a un effet considérable.

Poids total autorisé
en charge

Il est très facile de ne pas respecter la réglementation sur le poids maximum d'un convoi, même lorsqu'on veut bien faire. Mais en cas d'accident, la réglementation se rappelle à vous. Le poids total en charge (PTAC) autorisé dépend du nombre d'essieux de la benne mais aussi du tracteur. Jusqu'à 4 essieux, le poids maximum du convoi ne doit pas dépasser 38 t. Plus de 
4 essieux, 40 t. Attention : pour un même chargement mais en prenant un plus gros tracteur -qui sera plus sûr en cas de pente ou de freinage- on peut dépasser le poids maxi autorisé pour le convoi ! Quant au chargement des remorques, attention avec les fumiers dont le poids peut varier grandement et être beaucoup plus lourd que prévu. En cas d'accident, le premier responsable est le conducteur mais l'employeur n'est pas à l'abri pour autant.

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services