• Suivez-nous :

accueil
Cultures > Fruits et légumes > Des légumes biologiques en grandes parcelles
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Fruits et légumes - 23-08-2013

Des légumes biologiques en grandes parcelles

Pour alimenter la grande distribution en légumes biologiques, il faut produire des volumes conséquents. Les producteurs doivent mobiliser main-d'œuvre saisonnière et mécanisation performante.

François Prieur utilise 5 outils différents de désherbage.

François Prieur utilise 5 outils différents de désherbage.

Le maraîchage en agriculture biologique se conçoit le plus souvent en petite exploitation et vente directe. Mais pour alimenter les grandes enseignes de la distribution, certains producteurs ont développé des surfaces importantes en légumes de plein champ. Pour autant, ils ne sont pas nombreux. Hélène­ et François Prieur sont les seuls en Sarthe. Etablis depuis 2009 à la ferme de Neuillay, à la Chapelle-aux-choux, ils se sont spécialisés dans trois légumes de plein champ : carotte, courgette et choux (verts, rouges, blancs) avec des légumes secondaires, le céleri et l'endive dont le principal intérêt est de donner de l'activité pendant l'hiver avec le forçage. Au total, 35 ha de légumes sur les 70 que compte l'exploitation. Le reste est cultivé en céréales de manière à faire une coupure sanitaire dans la rotation des légumes.


Maîtriser le désherbage

Lorsqu'on se lance à produire 10 ha de carottes bio, la question du désherbage est cruciale. Cinq outils de désherbage sont utilisés sur l'exploitation selon le stade de la culture et celui des mauvaises herbes : herse étrille, bineuse autoguidée, brûleur thermique et l'irremplaçable désherbage à la main avec une plate-forme pour neuf personnes qui passe au-dessus des planches. On utilise aussi un tracteur muni d'un guidage GPS (le conducteur lâche le volant pendant le travail) et d'une bineuse à caméra qui repère le rang et guide le positionnement de l'outil. Encore faut-il que le rang de carottes soit suf­fi­samment dégagé des adventices qui l'entourent pour que la caméra le repère. “Et les carottes ne supportent pas la moindre adventice. Il faut donc des bras…” explique François Prieur. “Nous espérons descendre un jour à 150 heures/ha ou moins, mais pour l'instant nous en sommes loin. Peut-être qu'avec le temps, le stock de graines de mauvaises herbes va se résorber…”


Recrutement

Le maraîchage ne se conçoit pas sans main-d’œuvre et en agriculture biologique encore moins. Mais bien qu'éloignée des centres urbains, la ferme de Neuillay n'a pas rencontré de difficultés particulières pour le recrutement : “Nous employons trois permanents et 20 saisonniers que nous recrutons par annonce sur “leboncoin”. Et je prends les personnes qui se présentent pourvu qu'elles soient un peu motivées et qu'elles puissent comprendre les consignes, et cela se passe bien. Physiquement, c'est dur les deux ou trois premiers jours, les gens sont prévenus, et après ça passe.” Savoir manager des équipes est un savoir-faire autant que de cultiver des légumes. François Prieur tient plus à ce que ses chefs d'équipe se forment dans ce domaine qu'à leurs compétences horticoles.


Perspectives

“Il faudra encore une ou deux années à l'exploitation pour atteindre son seuil de rentabilité, compte tenu des investissements réalisés” prévient François Prieur. Il n'est pas inquiet sur la rentabilité de l'activité ; seu­lement sur le temps qu'il faudra. Ensuite, il souhaite produire son propre compost pour développer ses populations de vers de terre et ainsi augmenter les rendements. “C'est nécessaire pour pouvoir embaucher plus de monde et avoir au final, une meilleure rentabilité globale du travail.” Ceci étant, l'essentiel de la production est commercialisé par un groupement de producteurs dont le siège est à Orléans. “Il n'est pas question pour moi de concurrencer les producteurs locaux. Il y a de la place pour tout le monde ; à chacun son créneau de commercialisation.”

Signaler un abus

Catégories : Bio culture Sarthe

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services