• Suivez-nous :

accueil
Loire-Atlantique > Une assemblée générale sous le signe
 de la coopération
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Loire-Atlantique - 31-05-2013

Une assemblée générale sous le signe
 de la coopération

Terroirs 44

Territoirs 44 fédère 53 fermes en vente directe. Valoriser les producteurs, promouvoir leurs produits et animer les territoires est son leitmotiv.

Depuis toujours, Terroirs 44 accompagne le développement de la vente directe dans une démarche territoriale et une dynamique de réseau. Elle élargit désormais son ambition autour des circuits de proximité. L'assemblée générale, qui s'est tenue lundi dernier à la ferme fruitière de la Hautière, à La Chapelle-sur-Erdre, a permis d'affirmer la nécessité de cette approche décloisonnée et coopérative, tant entre les structures agricoles qu'avec les autres acteurs de l'alimentation, artisans ou restaurateurs en particulier.

“La recherche de proximité avec le consommateur sur des communes en fort développement démographique offre des possibilités d'implantation inespérées pour de petites enseignes alimentaires de proximité” a lancé Frédéric Loquais, le président de Terroirs 44. “Encore faut-il que les élus ne s'opposent pas à elles, voire les favorisent.” Les responsables de l'association, qui travaillent depuis 2011 à l'émergence d'un autre modèle, voient leurs efforts récompensés.


Se structurer et se développer ensemble

L'association avait choisi d'introduire son assemblée par un échange autour d'un fil conducteur, au sens propre du terme : l'outil logistique “Terroirs sur la route”, un système de livraison issu d'une coopération entre Terroirs 44 et la Cuma De la Terre à l'assiette, à Puceul. L'activité repose sur deux tournées hebdomadaires régulières (mardis et jeudis), complétées le vendredi par des tournées pour le compte de la Cuma essentiellement. Onze producteurs sont concernés ainsi que cinq structures collectives. Malgré d'importantes fluctuations saisonnières, l'activité de “Terroirs sur la route” est stable depuis 2011. Les deux jours de livraison hebdomadaires permettent de réduire de 37 % le nombre de kilomètres parcourus par rapport à des livraisons individuelles.

Ce nouvel outil logistique ne demande aujourd'hui qu'à se déployer pour répondre aux besoins des partenaires engagés dans le développement des circuits courts, que ce soit à travers la création d'un abattoir de proximité ou des projets de légumerie... à condition qu'ils se conçoivent dans la concertation et la complémentarité. Les partenaires ont répondu à l'appel, et ont été nombreux aux côtés des adhérents pour débattre de ces enjeux : preuve que la coopération est en marche pour une agriculture bien ancrée dans son territoire.

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services