• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > Pays de la Loire > La THT Cotentin-Maine mise sous tension
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Pays de la Loire - 10-05-2013

La THT Cotentin-Maine mise sous tension

La nouvelle ligne à 400 000 volts a été mise en fonctionnement, a annoncé RTE le 2 mai. Elle va de la Manche à la Mayenne, en passant par 64 communes.

"Sept ans de concertation”, “16 mois de travaux”, “4 000 réunions publiques” : c’est ce qu’il aura fallu à RTE (Réseau de transport d’électricité) pour mettre sur pied la ligne THT Cotentin-Maine. Cette ligne à 400 000 volts va relier les communes de Saint-Sébastien-de-Raids, dans le centre Manche, à Beaulieu-sur-Oudon, en Mayenne. La ligne aura alors parcouru 163 kilomètres, grâce à 4 000 kilomètres de câbles posés sur 414 pylônes.

“Elle contribue dès à présent à sécuriser l’alimentation électrique du Grand-Ouest”, indiquait RTE dans un communiqué du 2 mai, annonçant ainsi la mise en service de la nouvelle ligne THT. La Bretagne peut ainsi être confortée depuis d’autres centrales de France, si besoin, par 300 mégawatts supplémentaires.


Le futur EPR en attente

Mais l’objectif premier, tel que présenté en réunion publique, est de transporter l’électricité produite par l’EPR de Flamanville. Il est l’objet de travaux colossaux sur la centrale nucléaire du Cotentin, depuis 2006. Mais ce réacteur de “troisième génération” pourrait ne pas être disponible en 2016, comme prévu. Les retards se sont accumulés et, sur les seules années 2011 et  2012, son coût estimé a plus que doublé, passant de 3,3 milliards d’euros au départ, à 6 milliards pour enfin être rehaussé par EDF à 8 milliards en décembre dernier.


Bonne nouvelle, ou pas

Ce surcoût lui fait perdre toute crédibilité, contestaient les mouvements environnementalistes, fin 2012, et “enterre sa compétitivité vis-à-vis de l’éolien”, réagissait ainsi Greenpeace.

La contestation a aussi été soutenue sur le terrain, de réunions en déboulonnage de pylônes. Elle ne semble pas devoir se taire : alors que RTE déclarait fièrement que la ligne entrait sous tension, les opposants réagissaient : “La ligne a été mise en service sans évidemment que les riverains en soient informés, commente ainsi le Parti de Gauche. Certains ont découvert près de chez eux la ligne “illuminée” par des LED, de “vraies guirlandes” selon les témoignages, alors que depuis plus d’un an ils attendent en vain qu’on leur propose un dédommagement pour préjudice visuel comme promis…”

Selon RTE, 95 % des propriétaires de parcelles concernées par le tracé ont signé un accord à l’amiable.

Signaler un abus

MOTS CLés : RTE / THT / EPR

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services