• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > Pays de la Loire > Responsabiliser davantage 
les sociétaires
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Pays de la Loire - 19-04-2013

Responsabiliser davantage 
les sociétaires

Lors de l'assemblée générale le 12 avril au Mans, le président de la Caisse Groupama-Centre-Manche, Jean-Paul Hue s'est attaché à relativiser les résultats de nouveau déficitaire en 2012.

€ à lui tout seul. Aucune caisse régionale ne peut supporter seule un tel coût,” a affirmé Jean-Paul Hue, le président de GCM. “C'est pourquoi le principe de solidarité entre les caisses ne peut être remis en cause.”

La caisse régionale Groupama-Centre-Manche (GCM) afficherait un bilan très satisfaisant sur l'année 2012 avec un ratio combiné (sinistres/cotisations) de 66%. Elle a été la meilleure pour la sinistralité automobile et la 2-deuxième pour le logement. Mais du fait de la solidarité entre les caisses (réassurance interne), ce ratio passe à 102 %. Le gel des cultures dans l'Est de la France, la sécheresse de 2011 (avec des régions très touchées comme en Dordogne où dans certains villages, 100 % des maisons se sont trouvées fissurées) et les sinistres automobiles en sont la cause même si ces derniers ont diminué en fréquence. “Mais l'un d'entre eux dans le sud-est, va coûter 23 M


Groupama SA
 se redresse

Le groupe a assaini sa situation ; il ne reste plus rien des avoirs grecs. “L'autorité de contrôle prudentiel (ACP) exige désormais que nos caisses soient rentables par leur ratio combiné et non plus avec les résultats de produits financiers. Groupama SA s'est donc séparée de différentes filiales,” explique Jean-Marie Bayeul, le directeur de GCM. Ainsi, “l'année 2012 aura été l'année du redressement avec une amélioration importante de notre solvabilité. Nous sommes allés au delà des obligations réglementaires avec un taux de couverture de 179 %. Ce qui nous sécurise grandement.”


Rentabilité économique d'abord

Pour améliorer le résultat de la caisse régionale, il faut améliorer le ratio combiné, c'est-à-dire réduire les sinistres ou bien augmenter les cotisations, “et si possible faire les deux !” propose Jean-Paul Hue. La cotisation des sociétaires ne sera pas augmentée. Par contre la caisse est favorable au recrutement de nouveaux sociétaires... “à condition qu'ils ne soient pas générateurs de dépenses” a poursuivi le président, en souhaitant par ailleurs que davantage d'agriculteurs souscrivent l'assurance “climat” de façon à faire jouer la solidarité entre secteurs. Il est aussi prévu pour 2014 de responsabiliser les sociétaires agriculteurs avec l'établissement d'une franchise.

Autre défit important pour GCM, la prochaine obligation pour les entreprises de souscrire des assurances de groupe : “Il faudrait attirer les entreprises à souscrire chez nous plutôt que de voir nos sociétaires à titre personnel passer chez un concurrent avec la garantie de groupe.”


Une gouvernance plus sûre

Groupama a par ailleurs revu sa gouvernance, avec la mise en place d'une Délégation régionale institutionnelle dont le rôle est de former de futurs administrateurs mais aussi de renforcer le travail en commission. L'organe central est doté maintenant de la possibilité de révoquer un conseil de caisse régional. Ce que Jean-Marie Bayeul traduit par “la possibilité d'intervenir en cas de mauvais fonctionnement d'une caisse régionale. Car seule la caisse nationale rend des compte à l'ACP. Il faut qu'elle dispose de moyens d'agir en interne.”

Signaler un abus

MOTS CLés : Groupama /

Catégories : Assurance Agriculture

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services