• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > Pays de la Loire > “Situation inquiétante” en région
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Pays de la Loire - 05-04-2013 - FG

“Situation inquiétante” en région

ELEVAGE

Mardi 2 avril, le préfet de Région a organisé une table ronde pour réunir représentants des producteurs, des transformateurs et de la grande distribution. “Le constat a été fait d’une situation inquiétante pour l’élevage et les emplois et activités induits”, indique la préfecture. Le communiqué poursuit sur la nécessité de “favoriser une réponse collective” aux coûts de production des filières animales et de “reconnaître” “l’évolution discordante entre prix payé aux producteurs et charges (alimentation)” ; est évoqué l’objectif de “mesures immédiates [...] pour répondre à la volatilité des coûts de l’alimentation animale” et la “volonté de privilégier la valorisation des produits agricoles régionaux”.


Place au concret...

Pour la volaille, Isabelle Leballeur a vu “une table ronde politiquement correcte” mais qui n’a pas permis de “crever l’abcès”. FRSEA et JA Pays-de-la-Loire disent avoir “apprécié” ce rendez-vous où “le constat du risque” pour la région a été partagé par les protagonistes. Les syndicats réclament à présent des “réponses concrètes” : que l’accord du 3 mai soit rendu obligatoire par un texte de loi et que les “produits français soient mis en avant”.

Plusieurs rendez-vous avec les ministres vont permettre de poursuivre les échanges et peut-être aboutir à des décisions. La FNSEA a d’ores et déjà appelé à la mobilisation le 12 avril. Elle aura lieu devant chaque préfecture de département.

Selon un sondage Ifop réalisé pour la FNSEA, un quart des agriculteurs (surtout des éleveurs) s’estiment dans une “mauvaise” situation économique.

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services