• Suivez-nous :

accueil
Sarthe > A l'école de l'agriculture de conservation
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Sarthe - 29-03-2013

A l'école de l'agriculture de conservation

Quatre élèves de BTS ACSE du lycée agricole La Germinière ont organisé une conférence sur l'agriculture de conservation avec Sébastien Paineau, représentant du groupe sarthois de l'association Base. Ils avaient pas mal de questions à poser. Cipan ? L'agriculture de conservation parle de couverts qui constituent l'un des trois piliers de cette agriculture. Ils sont indispensables pour la stimulation de l'activité biologique des sols, la protection des sols, le recyclage et la fixation des éléments minéraux. Il faut les réussir autant que les cultures. Pour entrer dans la démarche ? “La première chose à décompacter, c'est le cerveau.” On essaie de voir les choses autrement et pour cela, on peut aller sur le forum agriculture de conservation (1). Ensuite, on expérimente sur le terrain. Les principaux avantages ? Après une période incertaine de trois ou quatre ans, on déplafonne les rendements de l'exploitation. Et les économies de matériel et de carburant sont importantes. Les inconvénients ? Il y a deux problèmes : les limaces surtout les premières années et les campagnols qui peuvent proliférer sous les couverts. Il faut compter sur les rapaces et les renards et disposer des perchoirs mais il n'y a pas vraiment de solution. L'agriculture de conservation aujourd'hui ? Elle est modeste mais elle est très jeune et attire de plus en plus d'agriculteurs en France et dans le monde entier. En tout cas, tout le monde peut y venir.
Signaler un abus

MOTS CLés : ecole / bts / lycée

Catégories : formation

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services