• Suivez-nous :

accueil
Maine-et-Loire > "Recruter un salarié, ça se prépare"
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Maine-et-Loire - 22-02-2013

"Recruter un salarié, ça se prépare"

Hubert Guitton est président de la Cuma l'Entente drainoise, à Drain (Maine-et-Loire).

 La Cuma a embauché un salarié en CDI à plein-temps il y a deux ans, après avoir longtemps eu recours à des saisonniers. Hubert Guitton témoignait à l'assemblée générale de la section Maine-et-Loire de l'Union des Cuma, jeudi 14  février. 
 En 1998, nous avons investi dans une machine à vendanger. Il nous a donc fallu trouver un chauffeur saisonnier. Puis on a acheté une pré­tailleuse quelques années après. Là aussi, il nous fallait un conducteur. On avait donc deux saisonniers à recruter. A peu près tous les ans, on changeait de salarié car il n'était pas disponible. C'est difficile de trouver un employé chaque année. 
En 2008, on a réussi à trouver un jeune compétent qui pouvait assurer les deux types de chantiers. Il travaillait aussi dans d'autres Cuma et on craignait qu'il ne finisse par être recruté ailleurs. On a donc réfléchi à l'employer pour l'été, pour qu'il puisse travailler de mars à août, en intervenant sur plusieurs exploitations tout au long de la semaine. 
En mars  2011, on l'a embauché en CDI. Financièrement, on a décidé que chaque employeur verserait un acompte mensuel pour assurer à la Cuma la trésorerie nécessaire pour le payer. Quand on a un salarié, il faut assurer le suivi. Ce jeune n'avait pas de formation quand on l'a embauché, il n'aimait pas l'école et il lui est arrivé parfois de venir au boulot le lundi matin après un week-end sans doute agité. C'est le rôle du responsable du salarié de gérer ces petits problèmes, et de coordonner toute l'organisation. On se téléphone trois fois par semaine, et je recontacte les autres adhérents pour les adaptations de planning. Tout est prévu en amont, mais avec la météo, on est obligé parfois de s'adapter. Il fait des heures sup, et en période creuse, on lui redonne des jours de congé (RTT). 
On a aussi institué un entretien annuel pour faire le point sur ce qui va et ce qui ne va pas. Même s'il est très compétent pour la conduite des engins, on aurait aimé qu'il soit aussi mécanicien, malheureusement ce n'est pas le cas. C'est difficile de trouver la personne qui corresponde exactement au profil que l'on recherche. Je crois qu'il faut prendre son temps pour trouver la bonne personne et bien définir le nombre d'heures de travail qu'on a à lui proposer, parce qu'on n'a pas d'atelier mécanique, c'est moins sécurisant. 
Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services