• Suivez-nous :

accueil
Eco-gestion > Juridique > Hongrie : plus d’achat de terre agricole pour les étrangers
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

Retrouvez bientôt le blog de l'expert

Un expert répond à vos questions en direct !

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Juridique - 11-01-2013

Hongrie : plus d’achat de terre agricole pour les étrangers

En bref

Les investisseurs étrangers ne sont plus autorisés à acheter des terres agricoles en Hongrie. Votées par le Parlement mi-décembre, ces modifications de la Constitution hongroise ont été approuvées par 263 députés et 87 contre. Pour le gouvernement hongrois du premier ministre conservateur Viktor Orban, les terres agricoles du pays avaient besoin d’être protégées des grands spéculateurs et des banquiers. Cette interdiction devait n’être qu’une mesure temporaire, pour répondre aux craintes des autorités de voir le prix des terrains agricoles s’envoler en raison du différentiel avec celui d’autres pays, notamment l’Autriche. Finalement cette exception a été prolongée jusqu’au 30 avril 2014, après quoi elle ne pourra plus être prorogée.

Lors d’une conférence le 3 janvier, le ministre de l’Agriculture britannique Owen Paterson a plaidé pour une réforme de la Pac qui irait “jusqu’à faire disparaître les aides directes”. Il noue des alliances européennes dans ce but, tout en admettant que son objectif ne serait sans doute pas atteint. Il s’affirme partisan “d’une situation où seul le marché rémunère l’agriculteur, celui-ci adaptant sa production à la volonté du consommateur”. “L’argent public aura toujours un rôle pour rémunérer le travail fait pour l’environnement ou pour produire des biens publics pour lesquels n’existe aucun marché”.

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER

CATEGORIES

Pub Carré défaut
Innovations Performances Services