• Suivez-nous :

accueil
Loire-Atlantique > Elections Chambre, acte 2 : la FNSEA 44 - JA 44 haut la main
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Loire-Atlantique - 31-10-2019 - Christian Evon

Elections Chambre, acte 2 : la FNSEA 44 - JA 44 haut la main

Loire-Atlantique

Mickaël Trichet et Jérôme Maillard, respectivement président de la FNSEA 44 et de JA 44, conduisaient la liste vainqueur.

Mickaël Trichet et Jérôme Maillard, respectivement président de la FNSEA 44 et de JA 44, conduisaient la liste vainqueur.


Pour la session d’installation le 21 novembre, la chambre d’agriculture de Loire-Atlantique sera enfin au complet. Elus en janvier, les représentants des autres collèges seront rejoints par ceux du collège 1, ceux du collège des chefs d’exploitation. Un nouveau vote a en effet eu lieu suite au recours déposé par la FNSEA 44 ayant abouti à l’annulation de l’élection fin avril par le tribunal administratif.


Annoncés mercredi 30 octobre, les résultats font de la liste FNSEA 44 - JA la grande gagnante de ce second scrutin. Elle a rassemblé 1 983 voix, soit 662 de plus qu’en début d’année, et frôlé la barre des 50%. La Confédération paysanne a de son côté gagné 233 de voix de plus, mais elle est reléguée à dix points derrière son adversaire : 38,16%, contre 48,63%.


La participation a bondi de près de 13 points, passant de 45,22% à 57,99% cette fois-ci. Elle a profité en grande partie à la FNSEA 44 - JA, qui a su mobiliser ses troupes sur les questions liées à l’environnement (glyphosate, pesticides, etc) et à l’agribashing, n’hésitant pas à attaquer frontalement son adversaire. Ce duel tant attendu a totalement éclipsé la Coordination rurale, qui dégringole de 20,84% à 13,22%, et qui ne garde qu’un élu. La FNSEA 44 - JA 44 obtient treize élus, la Confédération paysanne, quatre.


Deux visions de l’agriculture qui s’opposent


« Les efforts et la perspicacité ont payé, après l’électrochoc du mois de janvier et l’annulation du scrutin par la justice », a réagi la FNSEA 44. « Nous nous félicitons de la très forte mobilisation des agriculteurs du département. Les agriculteurs ont fait le choix d’un syndicalisme responsable qui promeut les valeurs du métier, d’un syndicalisme économique qui défend le revenu des agriculteurs dans leurs filières. » 


La Confédération paysanne « regrette les mensonges et les caricatures utilisés par les responsables de la FNSEA - JA lors de cette campagne et qui n’ont pas permis un débat d’idées. Nous avons proposé un projet qui prenait en compte de façon responsable les enjeux de demain. Nous comprenons la difficulté de nos collègues tant sur le revenu, les condition de travail, que sur les relations avec la société ».


Christian Evon



Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services