• Suivez-nous :

accueil
Loire-Atlantique > Béré met à l’honneur la Charolaise
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Loire-Atlantique - 05-09-2019 - Christian Evon

Béré met à l’honneur la Charolaise

L'espace élevage est une des traditions de la foire de Béré qui se déroulera du 6 au 9 septembre à Châteaubriant. Dans un espace de 10 000 m2, le ring accueillera cinq concours bovins départementaux et interdépartementaux, avec la Charolaise à l'honneur, dimanche 8 septembre.

Michel Grasset, président du syndicat charolais, avait décroché l'an dernier le grand prix d'honneur mâle avec Lutin.

Michel Grasset, président du syndicat charolais, avait décroché l'an dernier le grand prix d'honneur mâle avec Lutin.


Labellisée foire de France, la foire de Béré est gérée par une association d'une quarantaine de bénévoles. Elle a attiré l'an dernier 62 656 visiteurs payants, un chiffre dans la moyenne haute des dernières années. “Elle se déroule toujours sur le champ de foire, au cœur de cette ruralité qui nous entoure, loin des grands halls d'une foire expo comme celle de Nantes”, glisse André Ribéra, le président.

L'espace élevage demeure un des principaux pôles d'attraction. Mais cette année, il n'y aura qu'une quarantaine d'ovins, tous des moutons d'Ouessant. Les éleveurs des autres races (Mouton vendéen, Solognot, Charollais, etc.) ne viendront pas. “Ils nous demandaient une indemnité de déplacement supérieure. Si on l'avait fait pour eux, on aurait dû le faire pour les producteurs de bovins.”

Dans un contexte économique morose, marqué par les difficultés de trésorerie et la sécheresse, les éleveurs maintiennent ce rendez-vous annuel qui leur permet de se retrouver et de communiquer. La journée de plus forte affluence étant le dimanche, le public pourra admirer la Charolaise, race mise à l'honneur cette année. “C'est très important que Béré reste un pôle attractif à la fois pour les éleveurs et le public. Mais dans un contexte difficile et avec la problématique travail sur les exploitations, nous sommes de moins en moins d'éleveurs à présenter des animaux sur les concours”, explique Michel Grasset, président du syndicat charolais. Sept éleveurs présenteront une quarantaine d'animaux. Le concours sera jugé par Thierry Prain, éleveur à Vue et sélectionneur réputé. Il sera assisté d'Estelle Gilliard, technicienne du centre d'insémination. Après deux années où la Charolaise était en présentation, cet interdépartemental doit permettre de rebooster le syndicat en attirant de jeunes éleveurs. La Rouge des Prés organisera elle aussi un interdépartemental.

Un millier d'élèves accueillis sur la foire

Grâce à l’action commune de la chambre d’Agriculture et de la Communauté de communes de Châteaubriant - Derval, un millier de scolaires de vingt écoles découvriront le milieu agricole à travers une activité ludique et pédagogique. La Chambre sera épaulée par les interprofessions laitière, viande bovine, et fruits et légumes. La communauté de communes finance le déplacement des élèves. Des acteurs de l’apiculture et la fédération départementale de la boulangerie feront aussi découvrir leur filière au public.

Sous le boulodrome, l'espace restaurant, géré par l'association des Producteurs d'ici, a été agrandi. “L'espace équestre se développe d'année en année”, se félicite le président de la foire. Le trait breton y tient son départemental, avec le traditionnel concours modèles et allures. Des poneys sont aussi présents. Nouveauté : des démonstrations de tri de bétail à cheval, le dimanche après-midi, par Arnaud Ranch et ses cavaliers. La foire commerciale, forte de 358 exposants, accueille toujours les concessionnaires et fabricants de matériels agricoles. Enfin, l'espace marché, (environ 120 exposants) attire des commerçants non sédentaires, dont certains en alimentation et produits régionaux.

Christian Evon

Des concours sur trois jours
Samedi 7 : 10 h, concours Limousine. 11 h, inauguration de l’espace élevage. 14 h 30, concours Rouge des Prés. Dimanche 8 : 10 h, concours Montbéliarde. 14 h, concours Charolaise. Lundi 9 : 10 h, concours Blonde d’Aquitaine. 15 h défilé des animaux primés.

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services