• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Bovins viande > Le grand champion charolais du Simagena vient de l’EARL Sallé à Corzé
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Bovins viande - 08-03-2019

Le grand champion charolais du Simagena vient de l’EARL Sallé à Corzé

Simagena

En remportant le Grand prix d’honneur du Simagena, Pierre-Yves Sallé confirme l’excellence de son élevage charolais, qui avait déjà décroché trois grands prix d’honneur l’an dernier.

En remportant le Grand prix d’honneur du Simagena, Pierre-Yves Sallé confirme l’excellence de son élevage charolais, qui avait déjà décroché trois grands prix d’honneur l’an dernier.


Icefield, taureau de six ans et 1 645 kg, remporte le titre de grand champion au Simagena 2019, qui se tenait dans le cadre du salon du machinisme agricole (Sima) à Villepinte, fin février. Une très belle performance pour cet animal de l’EARL Sallé à Corzé (Maine-et-Loire), puisqu’il bat le grand champion du dernier concours national. Icefield est né en Moselle au Gaec Picaut puis acheté à lors de la vente aux enchères Simongenetic de Metz. Cet animal au bassin large et long a été qualifié “d’animal exceptionnel, dans sa taille, son volume, sa longueur”, par les deux juges, qui apprécient par ailleurs “un très beau globe arrière avec une finesse de cuir impressionnante et aussi une aisance de mouvement remarquable pour son âge”. Autre animal de L’EARL Sallé présent au concours, Orchestre, jeune taureau de 14 mois, fils de Liverpool, était en vente amiable. Il fera carrière dans la Saône-et-Loire et la Moselle.

La belle performance de l’EARL Sallé vient confirmer l’excellence de cet élevage, qui l’an dernier avait déjà obtenu trois grands prix d’honneur avec ses taureaux Louxor, Liverpool et Icefield.

Des éleveurs Rouge des Prés et Limousins

Autres éleveurs ligériens présents au Simagena, Jean-Gabriel Dilé en Rouge des Prés, dont une des vaches a été sélectionnée pour la vente aux enchères d’animaux de boucherie (photo). Elle a été cédée à une boucherie parisienne au prix de 7 000 euros. “C’est beaucoup mieux que ce que l’on espérait !” commente l’éleveur de Chalonnes-sur-Loire (Maine-et-Loire). C’est la première fois qu’une femelle Rouge-des-Prés était vendue aux enchères dans le cadre du Sima. Didier Lhuissier, de Mont-Saint-Jean (Sarthe), présentait un jeune mâle de quinze mois, Navarin. Il l’a vendu “à un éleveur français”, à un prix qu’il préfère garder secret.

Enfin, le Mayennais Michaël Martineau revient satisfait du Simagena. Sa génisse sans corne Nageuse-PP obtient le 3e prix de sa section au concours EuroLimousine. Par ailleurs, son mâle Nougaro-PP a été vendu 5 000 euros à la vente aux enchères, à un acheteur du Portugal.

AH et RH


Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services