• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Bovins viande > Sima et Simagena : deux Rouge des Prés ligériennes aux ventes
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Bovins viande - 25-02-2019

Sima et Simagena : deux Rouge des Prés ligériennes aux ventes

Ididèle participera à la vente aux enchères mercredi 27 février.

Ididèle participera à la vente aux enchères mercredi 27 février.


Ididèle, première femelle Rouge au Simagena

Mercredi 27 février se présenteront pour la vente aux enchères, catégorie bouchère, treize limousines, deux charolaises et … Ididèle (photo), une Rouge des Prés de chez Jean-Gabriel Dile, éleveur-sélectionneur à Chalonnes-sur-Loire (Maine-et-Loire). “Bien Rouge des Prés dans sa couleur, elle n’a pas un gros volume mais de très bonnes qualités bouchères” raconte l’éleveur qui a succédé à ses parents en 1998. “Ils faisaient de la vache Rouge depuis 1964.” Ididèle, âgée de cinq ans et demi, c’est le haut de gamme d’un troupeau de 120 mèrebb“Je la prépare depuis quinze mois afin de l’amener lentement à maturité.” La ration, toujours identique, se compose de luzerne, de lin, de betteraves et d’un peu de maïs. “J’ai ajouté de la betterave fourragère dans le but de bien l’engraisser.” Ididèle est au “tip top de sa forme” se réjouit Jean-Gabriel Dile. Ce qui n’enlève pas la pression pour autant. “C’est la première fois que je participe au Sima. Jusque-là, je faisais quelques concours locaux.” Pour ce prestigieux rendez-vous parisien animé par KBS Genetic, l’enjeu est important. “Il s’agit de bien valoriser l’animal.” Le Simagena, c’est aussi une bonne carte de visite pour faire connaître la qualité génétique de
l’élevage.

Navarin, fils de Jafar, à la vente internationale

Il y a deux ans, Jafar, trois ans, avait fait impression. Cette année, c’est son fils, Navarin qui entrera en piste pour la vente internationale de reproducteurs destinés à l’export. Ce jeune taureau de quinze mois appartient au Gaec Lhuissier de Mont-Saint-Jean (Sarthe). “Il a une très belle mixité, une belle harmonie, de la longueur et une bonne masse musculaire” décrit Didier Lhuissier. “L’idée, c’est de toucher le plus d’acheteurs étrangers possibles.” Jugée à l’anglo-saxonne, cette vente attire une vingtaine de délégations étrangères. L’occasion de confirmer la réputation de l’élevage sarthois, le seul à fournir le marché international en génétique Rouge des Prés.

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services