• Suivez-nous :

accueil
Loire-Atlantique > Loire-Atlantique : pour deux voix, la Confédération paysanne renverse la FNSEA
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Loire-Atlantique - 11-02-2019 - Christian Evon

Loire-Atlantique : pour deux voix, la Confédération paysanne renverse la FNSEA

Elections chambre d'Agriculture

En Pays-de-la-Loire, la surprise du scrutin aux élections chambre d’agriculture vient de Loire-Atlantique où, grâce à un écart infime, la Confédération paysanne s’est imposée face à la liste FNSEA 44 - JA. Douze ans après sa défaite historique de 2007, la Conf' tient sa revanche mais avec la régionalisation, ses marges de manœuvre s’annoncent réduites.

Après la proclamation des résultats, la Confédération paysanne a rejoint ses locaux pour fêter la victoire avec ses soutiens.

Après la proclamation des résultats, la Confédération paysanne a rejoint ses locaux pour fêter la victoire avec ses soutiens.


Deux voix d’écart, c’est une différence de 0,06 % entre les deux opposants historiques du département… D’un côté, des cris de joie et des embrassades ; de l’autre, des mines défaites et une immense déception. Vainqueurs comme vaincus ont quitté les lieux assez vite : les premiers pour fêter leur victoire inattendue, les seconds pour commencer à analyser les raisons de leur défaite. Les seuls au fond à ne rien attendre de spécial de ce scrutin étaient les membres de la Coordination rurale, certains de finir la course en troisième position. Ils se satisferont d’être repassés au-dessus de la barre des 20 % (voir réactions ci-dessous).

Le vote électronique a joué

Le résultat est tombé peu après 16 heures mercredi, dans la salle de la Beaujoire qui accueillait les opérations de dépouillement des votes : la Confédération paysanne est arrivée en tête dans le collège des exploitants avec 1 323 voix, contre 1 321 à la liste FNSEA 44 - JA. Deux petites voix qui font toute la différence et qui, grâce au scrutin proportionnel, vont permettre à la Conf' de reprendre la présidence de la Chambre d’agriculture, perdue en 2007.

A cinquante bulletins prêts, il y avait autant de votes par correspondance que de votes par internet. Le dépouillement des premiers laissait entrevoir une victoire de la FNSEA 44, mais tout s’est gâté pour elle quand les votes par internet leur ont été ajoutés. Avec 45,22 %, le taux de participation dans le collège des exploitants est proche des chiffres nationaux. Il n’est que de 24,45 % pour l’ensemble des collèges, et chute même à 7,5 % pour les salariés de la production.

Douze ans après avoir été éjectée de la Chambre, à l’issue d’une forte mobilisation de ses opposants et victime sans doute d’un phénomène d’usure, la Conf' a pris une éclatante revanche sur la FNSEA. Les onze points d’écart qui existaient entre les deux listes il y a six ans ont été gommés d’un coup, l’abstention ayant sans doute fortement pénalisé la FNSEA. Ces deux voix font la différence : la Confédération paysanne rafle 13 sièges, contre 3 à la liste FNSEA - JA et 2 à la Coordination rurale. Le 6 mars, au cours de la session d’installation de la nouvelle équipe à la chambre, Dominique Deniaud succédera à Jacques Lemaitre à la présidence.

Et si c’était un cadeau empoisonné ?

La Confédération paysanne 44 va retrouver une situation qu’elle a connue avant 2007, c’est-à-dire endosser le rôle de minoritaire à la Chambre régionale d’agriculture, face à des FDSEA historiquement fortes comme en Sarthe et en Vendée qui ne lui feront aucun cadeau. Et depuis deux ans, la régionalisation réduit les marges de manœuvre de la chambre départementale, qui continue de voter son budget mais dont les programmes d’actions sont gérés au niveau régional. Sans parler du risque bien réel que le syndicat vainqueur soit privé d’une partie de ses forces vives, parties pour faire tourner la chambre…

Christian Evon


Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services