• Suivez-nous :

accueil
Cultures > Agronomie > Agriculture de conservation : après les pionniers, les défis
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Agronomie - 11-01-2019

Agriculture de conservation : après les pionniers, les défis

FOCUS

Journée technique dans le bassin de l'Oudon, en février 2018. Accompagner les agriculteurs dans leur démarche, les associations et chambres savent faire, désormais. Mais la démarche doit venir de l'agriculteur.

Journée technique dans le bassin de l'Oudon, en février 2018. Accompagner les agriculteurs dans leur démarche, les associations et chambres savent faire, désormais. Mais la démarche doit venir de l'agriculteur.


Quand les plus audacieux ont commencé à cesser de labourer, c’était un sacré bouleversement. Il n’y avait alors guère de références, d’appui technique. L’agriculture de conservation s’est développée à force d’échanges d’expériences entre pairs, de réunions bouts de champs. Aujourd’hui, les références existent, des techniciens accompagnent des groupes, et l’association Base n’est plus l’unique appui technique de ces agriculteurs qui ont choisi de remettre l’église au centre du village et le ver de terre dans la parcelle.

Remettre l’agronomie au cœur du métier, d’accord, mais quelques difficultés se présentent. Dans un contexte économique compliqué pour bon nombre d’agriculteurs, pas facile d’expérimenter. La perspective de la fin du glyphosate constitue aussi une inquiétude pour les adeptes de cette agriculture. Se passer du glyphosate en agriculture de conservation, c’est aujourd'hui très compliqué. Ce sera l’un des défis des prochaines années.

Antoine Humeau

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services