• Suivez-nous :

accueil
Eco-gestion > Social > “Avant, je n’osais pas aller sur internet”
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Social - 04-01-2019 - Rémi Hagel

“Avant, je n’osais pas aller sur internet”

La MSA Mayenne-Orne-Sarthe vient de mettre en place des ateliers Coup de pouce connexion, gratuits. Agriculteurs et salariés apprennent à utiliser internet et faire leurs démarches.

Réunis à la Maison des services de Meslay-du-Maine, huit stagiaires suivent la formation, chacun devant son ordinateur pour pratiquer. Ils se retrouvent pour une douzaine de séances.

Réunis à la Maison des services de Meslay-du-Maine, huit stagiaires suivent la formation, chacun devant son ordinateur pour pratiquer. Ils se retrouvent pour une douzaine de séances.


Avant, je n'osais pas aller sur internet. Je me disais : 'Est-ce que je vais faire des bêtises si je clique au mauvais endroit ?'” témoigne Frédérique Hénoch, agricultrice à Bouère. La MSA Mayenne-Orne-Sarthe vient de mettre en place des ateliers Coup de pouce connexion. Cette première action est lancée par les élus locaux MSA des cantons de Grez-en-Bouère et Meslay-du-Maine. Celle-ci démarre également à Connerré (Sarthe) et à Flers (Orne). “La MSA a pris conscience des difficultés liées à la fracture numérique” commente Georgette Rousselet, la présidente de la caisse. Aujourd'hui, certaines démarches se réalisent uniquement sur internet. “Il n'y a pas de plan B, par exemple pour les cartes grises” ajoute Nelly Hautbois-Caestecker, la formatrice. Quand on n'est pas
familier du web, on se trouve handicapé et pénalisé.

Destiné aux actifs

Cette formation gratuite destinée aux actifs (agriculteurs ou salariés) donne les bases de la navigation et de la recherche d'information sur internet, montre comment se créer un compte. Elle présente aussi le site de la MSA et ses services. A travers cet accompagnement pratique, le but est de redonner de l'assurance afin ensuite d'effectuer des démarches personnelles et professionnelles : télédéclarations, achats, consultation de comptes bancaires, etc.

“Pour ceux qui n'ont pas les moyens d'acheter un ordinateur, un partenariat nous permet d'acquérir un ordinateur reconditionné par Maine Ateliers (Gorron) pour environ 50 euros” précise Georgette Rousselet.

Rémi Hagel


Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services