• Suivez-nous :

accueil
Loire-Atlantique > La Blonde d’Aquitaine sera à l’honneur à Béré
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Loire-Atlantique - 07-09-2018 - Christian Evon

La Blonde d’Aquitaine sera à l’honneur à Béré

Du samedi 8 au lundi 10 septembre, cinq races bovines seront en concours départemental à Béré, l’espace élevage accueillant aussi le concours de la race mouton Vendéen. Tous les champions défileront sur le ring en clôture de la foire, le lundi après-midi.

Le syndicat d’élevage Blonde d’Aquitaine (Seba 44), son président Nicolas Caharel et toute son équipe, seront à la manœuvre dimanche après-midi à Béré, pour une belle présentation des qualités de leur race.

Le syndicat d’élevage Blonde d’Aquitaine (Seba 44), son président Nicolas Caharel et toute son équipe, seront à la manœuvre dimanche après-midi à Béré, pour une belle présentation des qualités de leur race.


Tradition et haut lieu de la foire de Béré, l’espace élevage, qui s’étend sur 10 000 m2, connaît chaque année un important succès. Sur 10 ha d’exposition, la foire de Béré a attiré l’an dernier plus de 56 000 visiteurs. Cette année, le comité de la foire a adopté une nouvelle identité visuelle et relooké son site internet.
Plusieurs concours se succéderont sur le ring de l’espace élevage : Rouge des Prés samedi matin, Charolaise samedi après-midi, Montbéliarde dimanche matin, Blonde d’Aquitaine dimanche après-midi et Limousine lundi matin. “Cette année, on va innover avec un défilé des champions des concours pour clôturer la foire le lundi après-midi” explique Philippe Duchesne, le responsable de l’espace élevage au sein du comité de la foire.

400 bovins et ovins confondus

La journée de samedi sera aussi largement consacrée aux ovins, avec quatre races en présentation (Charollais, Romane, Bleu du Maine et Ouessant), et surtout le mouton vendéen en concours. “Les quatre élevages en Loire-Atlantique présenteront leurs meilleurs spécimens : Gérard Merlet à Boussay, Gaëtan Lefeuvre à La Grigonnais, Thomas Gilet à Fercé, récemment installé, et moi-même”, indique Sébastien Héas, le président des éleveurs. “Et j’espère bien en attirer un cinquième.” A raison d’une quinzaine de bêtes par éleveur exposant, les 70 ovins en concours seront répartis en neuf sections de femelles et six de mâles.

A Ligné, le Gaec Héas perpétue la tradition familiale de l’élevage en mouton Vendéen, le père de Sébastien ayant été l’un des premiers sélectionneurs de la race. Depuis vingt-cinq ans, il écume les concours où il a glané de très nombreux prix de championnat, sa génétique exprimant très bien les qualités maternelles et bouchères du Vendéen. Au sein du Gaec, Sébastien Héas s’occupe seul de l’atelier ovin (300 brebis et une quinzaine de béliers reproducteurs), ses deux frères ayant la main sur les bovins et les porcs ainsi que la partie cultures, pour une SAU de plus de 300 hectares.

Rencontres à la ferme

Pour sa neuvième édition, les Rencontres à la ferme prennent résolument le tournant pédagogique, avec un espace ludique riche en animations. A côté du ring et sous le boulodrome, grâce à l’action de la chambre d’Agriculture et de la communauté de communes de Châteaubriant - Derval, les interprofessions laitière, porcine et viande bovine feront découvrir leur filière aux écoliers du territoire ainsi qu’au grand public. Enfin, sur l’espace élevage, exposants du machinisme agricole et des agroéquipements présenteront leurs nouveautés.

Christian Evon


Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services