• Suivez-nous :

accueil
Mayenne > Mardi 4 septembre, le marché revient au foirail de Château-Gontier
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Mayenne - 09-07-2018 - Rémi Hagel

Mardi 4 septembre, le marché revient au foirail de Château-Gontier

BESTIAUX

La halle polyvalente de Château-Gontier est construite. Mardi 4 septembre, elle accueillera le nouveau marché aux gros bovins et broutards, transféré de Fougères. S'y ajoutera le marché aux veaux le jeudi.

Un prototype de parc à bovins a été présenté. Il en existera de différentes surfaces : 25 m2, 12 m2 et 6,5 m2.

Un prototype de parc à bovins a été présenté. Il en existera de différentes surfaces : 25 m2, 12 m2 et 6,5 m2.


Depuis le temps qu'ils en parlent, on peut dire qu'une page d'histoire agricole de Château-Gontier et de la région est en train de s'écrire : avec ses 3 600 m2, la nouvelle halle de l'espace Saint-Fiacre est debout. Elle va remplacer le vieux foirail. Elle accueillera un marché aux gros bovins et aux broutards le mardi après-midi et le marché aux veaux le jeudi matin. Le nouveau marché sera inauguré en grande pompe mardi 4 septembre. Rendez-vous à 11h, repas, puis début des transactions à 13 h 30 (1). Les veaux resteront sous l'ancien foirail jusqu'en octobre, le temps que les parcs à veaux neufs soient livrés.

L'activité gros bovins et broutards prendra la suite du marché de l'Aumaillerie à Fougères (Ille-et-Vilaine) qui va fermer ses portes définitivement. Dans l'idée de la Saem (société anonyme d’économie mixte) du parc Saint-Fiacre, cet outil flambant neuf doit permettre de récupérer également les négociants disparus depuis la fermeture du foirail de Laval.

L'assemblée générale de la Saem, jeudi 28 juin, s’est tenue sous la halle. Une occasion de la découvrir ainsi que les prototypes de parc à bestiaux. Ceux-ci ont été conçus pour être amovibles (la halle étant polyvalente, pouvant accueillir des salons). Afin de rigidifier la structure, ils sont montés par quatre autour d'une masse centrale d'une tonne et demie.

Mardi et jeudi

La nouvelle organisation a animé les discussions. Des négociants de Fougères restent dubitatifs sur le changement de leurs habitudes : certains font savoir que le mardi ne leur conviendra pas. Le jour entre en concurrence avec Châteaubriant. Mais le mardi répond à une demande de certains autres : “Moi, ça fait quinze ans qu'on me dit que le jeudi n'est pas la bonne date” répond le président de la Saem, et maire de Château-Gontier Philippe Henry. “De jeunes négociants avaient pointé l'intérêt du mardi car c'est plus simple pour l'organisation de la semaine avec les 35 heures, pour l'administratif, pour l'export, etc. Il faut l'entendre, vous allez transmettre vos entreprises à des jeunes.”

Conciliants, les organisateurs Mayennais proposent une attitude souple : ceux qui veulent venir le jeudi pourront le faire... “le tout est qu'il y ait un acheteur en face”. De la même manière, si certains veulent commercialiser des veaux le mardi, la porte est ouverte et les boxes seront là. Au fil du temps, ce sont les acteurs du marché qui donneront la physionomie à l'activité (2).

Créer un électrochoc

La crainte est de ne pas voir les négociants retrouver le chemin des foirails. Il y avait 250 animaux à Laval, environ deux cents à Fougères. Il serait illusoire de retrouver 500 animaux à Château-Gontier, mais l'activité doit redémarrer.

Il y a urgence, l'activité actuelle du marché aux veaux inquiète. “La balle est dans votre camp !” lance le maire aux négociants. “Il faut vraiment qu'on redresse la barre pour la fin d'année. Il faut qu'on crée un électrochoc, il faut que ceux de Fougères, hier de Laval, apportent des animaux. C'est quelque chose que je ne peux pas faire, je n'ai pas un jardin assez grand...” lance Philippe Henry. Les collectivités ont financé l'infrastructure ; demain, ce sera aux acteurs de la faire vivre. Rendez-vous le 4 septembre.

Rémi Hagel

(1) Tarifs broutard et gros bovin : 4 € (3,50 € à Fougères, et 4 € à Chateaubriant).
(2) Les vendeurs de moutons sont aussi toujours présents et espérés plus nombreux.
Signaler un abus

Catégories : Bovins

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services