• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > Pays de la Loire > Détours de France
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Pays de la Loire - 05-07-2018 - Christian Evon

Détours de France

Les cinq départements des Pays-de-la-Loire vont accueillir la Grande Boucle, qui s'élance de Noirmoutier-en-l'Ile ce samedi pour sa 105e édition. La course a profondément évolué depuis l'origine mais le Tour de France, c'est aussi le tour de LA France : une fête populaire qui permet de valoriser les territoires et les paysages. C'est aussi une caisse de résonance unique qui offre aux agriculteurs et au monde rural la possibilité de communiquer.

Depuis onze ans, ASO et la FNSEA organisent le concours Les agriculteurs aiment le Tour. Ceux-ci réalisent des fresques le long de la route, comme ici en 2016 en Maine-et-Loire. Cette année le thème retenu est “Les mains vues du ciel”.

Depuis onze ans, ASO et la FNSEA organisent le concours Les agriculteurs aiment le Tour. Ceux-ci réalisent des fresques le long de la route, comme ici en 2016 en Maine-et-Loire. Cette année le thème retenu est “Les mains vues du ciel”.


Le directeur du Tour, Christian Prudhomme, est très attaché à montrer la beauté naturelle des sites traversés par le Tour de France et la ferveur des spectateurs sur le parcours. Les images filmées depuis l'hélicoptère les montrent très bien. Pour ASO, la société organisatrice du Tour de France, l'objectif est double : capter des millions de téléspectateurs français pas forcément intéressés par la course elle-même, et lui assurer d'importantes retombées financières puisque le Tour est retransmis dans 190 pays.
“Le Tour de France a des racines dans la terre de France”, s'enthousiasme Christian Prudhomme, invité quelques jours avant le grand départ dans une exploitation agricole près de La Roche-sur-Yon. “Avec les prises de vues dominantes filmées de l'hélicoptère, on voit les paysages façonnés par les agriculteurs et agricultrices. C'est aussi l'occasion pour nous de dire merci à ces producteurs qui se mobilisent pour réaliser des visuels à un moment où ils n'ont pas beaucoup de temps.”

Les FDSEA présentent “Les mains vues du ciel”

Depuis onze ans, la FNSEA organise en effet avec ASO un concours intitulé “Les agriculteurs aiment le Tour”. Le thème retenu cette année, “Les mains vues du ciel”, permettra à plusieurs FDSEA de réaliser vingt visuels grandeur nature sur quatorze étapes. En rivalisant d'imagination, des agriculteurs réalisent de grandes fresques pour promouvoir leur travail, les terroirs et les paysages. Dans la région, des FDSEA se mobilisent. Ce sera le cas lundi 9 juillet à La Romagne (Maine-et-Loire), avec un village agricole mis en place par l'agglomération choletaise, mardi 10 à Nozay (Loire-Atlantique), avec une buvette proposant dégustations et animations, et enfin vendredi 13 à Moulins-le-Carbonnel (Sarthe), avec un stand JA - FDSEA.

Dans le cadre de ce partenariat ASO - FNSEA, un espace “vignerons” sera installé au sein du village départ à Cholet (9 juillet) et La Baule (10 juillet), ainsi qu'à Brest deux jours plus tard. La FNSEA s'est rapprochée des structures viticoles à vocation collective, comme les interprofessions ou les fédérations, pour les inciter à organiser une action de promotion des vins français. “Les Vignerons indépendants des Pays-de-la-Loire seront présents pour proposer aux 1 400 personnalités invitées à chaque fois, une dégustation de quatre vins ligériens”, explique leur directeur David Destoc. “Une bouteille de ces mêmes vins sera remise dans chaque véhicule VIP qui suivra l'étape du jour.”

La fête bien sûr... sans oublier l'actualité agricole

La Coordination rurale sera présente sur deux étapes. D’abord dimanche 8 juillet près de Montaigu, en Vendée, puis à Guémené-Penfao (Loire-Atlantique), mardi 10 juillet à partir de 13 heures, au passage de l’étape La Baule - Sarzeau. Avec un barbecue dans le premier cas et un pique-nique dans le second, le syndicat profitera de ce moment convivial pour faire passer des messages. Comme il l'avait fait il y a deux ans à Vern-d’Anjou.

“Nous afficherons des slogans sur le thème des échanges internationaux”, indique Catherine Laillé, présidente de la CR 44. “Notre but est de dénoncer les accords internationaux inégaux comme le Ceta et le Mercosur, car les normes et les coûts de production de ces pays sont trop différents des nôtres pour que la concurrence soit loyale. Sans parler de la qualité de ces produits qui sont souvent bien loin du niveau français.”

En Mayenne, le vendredi 13 juillet, sur le parcours de l’étape reliant Fougères à Chartres, les Etablissements Bergue profiteront du passage du Tour à leur porte pour célébrer leur 60e anniversaire et les 50 années de construction de silos d'élevage. A cette occasion, l’entreprise familiale, située à La Chapelle-au-Riboul (Mayenne), réunira ses partenaires pour inaugurer son nouveau bâtiment, destiné à l’assemblage.

Enfin le même jour, LDC sera présente à Saint-Martin-du-Vieux Bellême, dans l'Orne, où l'entreprise invite les éleveurs, ses collaborateurs et ses clients. “Nous espérons accueillir 2 000 personnes autour d’un pique-nique, avec un barbecue préparé avec des produits Le Gaulois bien sûr !”, explique Dylan Chevalier, responsable communication de LDC amont. “Ce sera l’occasion pour les éleveurs de resserrer les liens avec nos équipes commerciales, dans un esprit de filière.” Comme à Ballots, en 2016, LDC ne manque pas d'organiser ces rendez-vous de détente quand le Tour de France passe dans la région.

Christian Evon


Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services