• Suivez-nous :

accueil
Cultures > Autres cultures > Le Salon du végétal veut faire pousser les formations et les emplois
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Autres cultures - 15-06-2018 - Christian Evon

Le Salon du végétal veut faire pousser les formations et les emplois

Evènement

Le Salon du végétal rassemble l’ensemble des acteurs professionnels des filières de la production, du paysage, de l’emploi et de la formation, de la distribution et de la fleuristerie.

Le Salon du végétal rassemble l’ensemble des acteurs professionnels des filières de la production, du paysage, de l’emploi et de la formation, de la distribution et de la fleuristerie.


Organisé pour la seconde fois à Nantes, le Salon du végétal, 33e du nom, se déroulera du 19 au 21 juin au Parc des expositions de la Beaujoire. Après 31 éditions à Angers, l'arrivée l'an dernier dans la Cité des ducs a permis au salon de gagner en surface pour se développer. Pour marquer ce nouveau départ, les organisateurs du BHR (Bureau horticole régional) ont misé sur un aménagement optimisé des halls et une démarche commerciale renforcée en direction des visiteurs. A travers le thème De nature conviviale !, le salon mettra sur le devant de la scène toutes les filières du végétal, du jardin et du paysage.

Le nombre d'exposants (450) sera proche de celui de l'an dernier. Quant au nombre de visiteurs, les organisateurs espèrent qu'il passera de 10 000 en 2017 à plus de 12 000 dans une semaine. Plus grand salon professionnel en France dédié aux fleurs et aux plantes, le Salon du végétal ambitionne de se faire une place à l'international. En adhérant à Promosalons, qui coordonne la promotion des salons français sur la scène mondiale, il espère attirer les exposants allemands, tout en s'appuyant sur l'image de “Ville dans un jardin” portée par la métropole nantaise.

20 % de la production française et des emplois

Le salon sera organisé en quatre pôles : production, paysage, distribution/fleuristerie et formations/emplois. Ce dernier, organisé en partenariat avec l'Apecita, ciblera tous les métiers de la production, du paysage, du commerce, de la distribution et de la fleuristerie. Un enjeu capital pour les Pays-de-la-Loire, première région horticole de France avec 350 entreprises pour 4 000 emplois, qui réalisent un chiffre d'affaires de 350 M€. “Les entreprises ont du mal à recruter, c'est un besoin fort qu'elles expriment régulièrement”, explique Ghislain Bousseau, chargé de communication du salon. “Les écoles présentes réaliseront des démonstrations de leurs savoir-faire à travers les épreuves régionales du Meilleur apprenti de France section paysage. Il y aura aussi des battles de MFR dédiées au paysage.”

Avec ce pôle dédié aux formations et aux emplois, l'objectif des organisateurs du Salon du végétal est de se faire rencontrer en un même lieu les chercheurs d’emploi et les étudiants pour leur permettre de trouver des réponses à toutes leurs questions. “Tout en valorisant les métiers de la filière, l'objectif est de favoriser l'emploi des diplômés et de contribuer aux reprises d'entreprises.”

Christian Evon

A noter => Salon du Végétal, du 19 au 21 juin, parc de la Beaujoire à Nantes. www.salonduvegetal.com
Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services