• Suivez-nous :

accueil
Maine-et-Loire > Zones défavorisées : et maintenant, la colère d’élus locaux en Maine-et-Loire
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Maine-et-Loire - 23-04-2018 - Antoine Humeau

Zones défavorisées : et maintenant, la colère d’élus locaux en Maine-et-Loire

ICHN


Après les agriculteurs, c’est au tour de certains élus locaux de manifester leur incompréhension et leur indignation, au sujet de la nouvelle carte des zones défavorisées. Le maire socialiste de Briollay André Marchand a écrit au ministre de l’Agriculture pour lui faire part de sa colère : “Comment faire comprendre aux gens de terrain et de bon sens que notre commune ne soit plus listée comme étant “défavorisée” alors que d’autres communes voisines le resteraient ?” s’interroge-t-il. Dans les basses vallées angevines, zone humide au nord d’Angers, seules quatre communes y figurent en effet. L’élu local, ancien conseiller départemental, invite le ministre “à enfiler des cuissardes et venir visiter notre territoire”.

Marie-Hélène Girodet, conseillère régionale socialiste de Maine-et-Loire fait elle aussi part de son incompréhension dans un communiqué. “Le gouvernement fait un tour de passe-passe en intégrant des communes pour lesquelles le potentiel agricole est moindre alors que d’autres communes exclues malgré le fait qu’elles ont une surface agricole bien plus importante.”

Antoine Humeau


Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services