• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > France > Ce n'est pas la fin de la guerre des prix
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

France - 05-02-2018 - Christian Evon

Ce n'est pas la fin de la guerre des prix

Loi Alimentation

 Les producteurs ne veulent plus être les dindons de la farce des relations commerciales, étant le plus souvent pris en étau entre les industriels et les distributeurs.

Les producteurs ne veulent plus être les dindons de la farce des relations commerciales, étant le plus souvent pris en étau entre les industriels et les distributeurs.



Lors de son discours de Rungis, Emmanuel Macron s’était engagé à ce que le projet de loi issu des EGA soit adopté avant la fin du premier semestre 2018. Malgré une charte d’engagements signée à la mi-novembre, les pratiques habituelles des acheteurs de la grande distribution perdurent, avec des négociations parfois extrêmement rudes dans le secret des box de négociation.

Le président de la République n’est pas naïf. “Je ne suis pas dans l’intimité des discussions commerciales mais les bruits que j’entends ne sont pas encourageants. La confiance, doit se construire à l’épreuve des faits” a-t-il lancé au cours de ses vœux adressés au monde agricole. D’où la perspective cette année encore de contrôles renforcés de la répression des fraudes, afin de “voir tous les comportements qui sont en infraction et en tirer toutes les conclusions”.

Ce projet de loi est le premier outil de la mise en œuvre d’une feuille de route ambitieuse pour la politique alimentaire du gouvernement… La route sera longue.

Christian Evon



Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services