• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > France > “Le rappel de produits alimentaires, ce n’est pas si rare”
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

France - 29-12-2017 - Frédéric Gérard

“Le rappel de produits alimentaires, ce n’est pas si rare”

Champ libre

Benjamin Douriez est rédacteur en chef adjoint de 60 Millions de consommateurs.


Que des lots de produits alimentaires, aujourd'hui du lait infantile, soient retirés de la vente, vous surprend-il ?

Ce n’est pas aussi rare que les gens le croient. Depuis le mois de septembre, une dizaine de produits (charcuterie, moules, salades préparées, fromage, etc.) ont été rappelés. C’est 204 pour la période 2014-2015, la moitié pour contaminations microbiologiques, en premier lieu des listeria, ensuite des salmonelles.

Le risque est-il réel ?


Une thèse a estimé la morbidité et la mortalité des infections d’origine alimentaire en France : les salmonelles seraient à l’origine de 4 200 hospitalisations et 67 décès par an en moyenne.

Doit-on s'inquiéter de la répétition de ces cas ?

Un rappel est d'abord le signe que quelque chose a dysfonctionné dans les procédures d’hygiène - cela ne veut pas dire que tout le processus n’est plus opérationnel. Ensuite, que la source a été trouvée - ici les salmonelles. Mais on n’est pas en capacité de dire que la situation en agroalimentaire est pire qu’il y a dix ou vingt ans.

Alors pourquoi un tel retentissement aujourd'hui 
?

L’ampleur est particulière, parce que cela touche des nourrissons. La fragilité des tout-petits rend normal l’application du principe de précaution [fermeture de l'usine de Craon].

Quel avenir pour les produits rappelés ?

A chaque crise alimentaire, ces dernières années, on a observé une chute des achats de produits mis en cause. Les scandales alimentaires donnent des vertiges au consommateur. Il découvre l’envers du décor; Par exemple, que plusieurs marques sortent de la même usine. Cela participe à la défiance, au-delà des fraudes ou des dysfonctionnements sanitaires, le consommateur a l'impression qu'il découvre des choses qui lui étaient cachées...

Propos recueillis par Frédéric Gérard
Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services