• Suivez-nous :

accueil
Cultures > Autres cultures > En hiver, les taux augmentent, c’est “l’effet betterave”
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Autres cultures - 24-11-2017 - Rémi Hagel

En hiver, les taux augmentent, c’est “l’effet betterave”

Reportage

En Mayenne, la récolte de betteraves vient de se terminer pour la Cuma Cepvil. A La Roë (Mayenne), Antoine Hocdé remplace le maïs par la betterave dans la ration hivernale.

La récolteuse à betteraves tourne en moyenne à un hectare de l'heure.

La récolteuse à betteraves tourne en moyenne à un hectare de l'heure.


A la Roë, ce mardi 7 novembre, la betteravière de la Cuma départementale Cepvil récolte les deux hectares de betteraves d’Antoine Hocdé (sur 60 de surface fourragère). L’éleveur suit en tracteur avec sa benne, comme pour un chantier d’ensilage. On peut pousser la comparaison : pour l’agriculteur, la betterave remplace le maïs dans la ration hivernale. Le cahier des charges de Lait bio du Maine, qui le collecte, interdit l’alimentation à base d’ensilage. L’hiver, ses cinquante vaches mangent du foin et de la luzerne. “La ration est riche en azote mais manque d’énergie. La betterave apporte cette énergie” décrit Antoine Hocdé. Pour lui, “c’est l’aliment santé. Elle fait moins mal aux micro-organismes de la panse de la vache que le maïs”. La betterave est bénéfique : en hiver, elle fait gagner un point de TP et deux points de TB en moyenne. “C’est l’effet betterave !” Bien sûr, il ne faut pas en abuser : un excès de ses sucres rapidement assimilés peut entraîner un empoisonnement.

Points faibles

Pourquoi alors est-elle encore assez peu développée dans les élevages ? Le premier point faible est le manque de mécanisation. Tout le monde n’a pas une récolteuse à disposition. “Avant, il fallait trois opérations pour récolter : effeuiller, déterrer puis ramasser” décrit-il (1). Aujourd’hui, la machine réalise les trois en un seul passage.
L'autre limite est la manutention. La présence de cailloux mélangés aux betteraves peut provoquer des casses de godets distributeurs ou de mélangeuses. La plupart des gens les distribuent donc à la main. “Je stocke les betteraves devant l’auge, puis j’en donne trois quatre par vache matin et soir” témoigne Antoine Hocdé. En système foin, il n'utilise de toute façon pas de mélangeuse. Ce temps de travail peut rebuter. On peut utiliser une piscine de tri (les betteraves flottent), mais le coût est aussi important que la récolte.

Autre difficulté agronomique, enfin : la lutte contre le salissement. Les feuilles de betteraves ne couvrent pas assez le sol. La concurrence des autres plantes est forte. En conventionnel, on peut traiter, mais “cela demande d'intervenir au bon moment, il faut être très précis”, selon Aurélien Philippe, de la FDCuma. Par ailleurs, pour les agriculteurs, sortir le pulvérisateur pour une petite surface est contraignant.

200 ha récoltés

En bio, c'est encore plus compliqué. La bineuse passe dans l’interrang mais ne peut atteindre le rang même. Un buttage permet de retarder le développement des adventices. Cette année particulièrement, la récolte de la parcelle de La Roë est rendue difficile à cause des herbes, notamment des trèfles, qui se sont développés. Mais au final, l’éleveur aura sa réserve pour l’hiver. Avant la récolte, la parcelle offre une souplesse appréciable puisque les vaches ont pu en pâturer une partie. Malgré ces freins, la betterave intéresse de plus en plus. Initiée en 2009, l’activité betterave de la Cuma Cepvil poursuit sa croissance : 203 ha ont été récoltés cet automne chez 73 adhérents, contre 156 ha l'année d'avant et 131 ha en 2015.

Rémi Hagel

(1) Relire par exemple le cas de l'Anjou dans notre éditionl du 29 septembre.

Pour en savoir plus
www.betterave-fourragere.org/alimentation-ration.html


Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services