• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Bovins viande > La crème des reproducteurs charolais à visiter ce samedi 11
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

Retrouvez bientôt le blog de l'expert

Un expert répond à vos questions en direct !

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Bovins viande - 10-11-2017

La crème des reproducteurs charolais à visiter ce samedi 11

portes ouvertes

Au cours de ces portes ouvertes, on pourra admirer Jolly, championne au Mans et à Alençon, chez Patrice Bigot.

Au cours de ces portes ouvertes, on pourra admirer Jolly, championne au Mans et à Alençon, chez Patrice Bigot.


Samedi 11 novembre, trois élevages mayennais ouvrent leurs portes. Les potentiels acheteurs devraient trouver leur compte, avec un panel large de profils : des animaux typés élevage, viande, avec facilités de vêlages, etc.

• A la SCEA Hervais-Merlière (Cheméré-le-Roi) seront présentés une dizaine de reproducteurs mâles et cinq - six femelles. Des animaux de 5-6 mois à 20 mois. Ce sont les produits de trois taureaux : Lafayette, Manoir et Jury (désormais parti dans un élevage de Seine-Maritime).

• Chez Thierry Heurtault (Sainte-Gemmes-le-Robert), huit mâles et autant de femelles seront proposés à la vente. Certains sont issus de Joker (taureau primé à Evron), d'autres d'IA (Flabas).

• Après sa récente retraite, Patrice Bigot garde quelques reproducteurs à vendre à Marcillé-la-Ville. Ils représentent le fruit de trente années de sélection. On pourra aussi y admirer Jolly, 1e au National du Mans en 2015 et de nouveau 1er prix il y a quinze jours à l'interrégional d'Alençon.

Découvrir l'animal et ses parents

Organiser ces portes ouvertes permet “de montrer ce qu'on fait dans nos élevages, comment on travaille” décrit Stéphane Hervais, président de l'Association des éleveurs charolais de la Mayenne. “Les personnes intéressées par des reproducteurs peuvent venir voir leur père et leur mère, ainsi que la moyenne générale de la production des taureaux dans l'élevage” ajoute Thierry Heurtault. La visite d'un élevage dans sa globalité ne ment pas.
Et comme le relationnel est un point incontournable pour le moral, et pour le commerce, les trois éleveurs s'attachent à accueillir leurs visiteurs avec un apéritif ou un café. “Il y a des jours où c'est plus compliqué que d'autres. Les trésoreries sont tendues. Mais il faut rester positif, essayer d'avancer, parfois se remettre en question sur les choix de taureaux” décrit Stéphane Hervais. Les portes ouvertes contribuent aux échanges entre collègues, et à la convivialité.

Rémi Hagel

A noter : L'Association des éleveurs charolais organise un voyage au concours de reproducteurs de Moulins le 30 novembre. Les personnes intéressées peuvent contacter Stéphane Hervais au 06 33 84 23 85.

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services