• Suivez-nous :

accueil
Sarthe > Petits objets et grande passion
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

Retrouvez bientôt le blog de l'expert

Un expert répond à vos questions en direct !

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Sarthe - 03-11-2017 - Nathalie Barbe

Petits objets et grande passion

Hors Champ

Toujours en ébullition, Eric Métivier construit des maquettes géantes d’exploitations agricoles. Mais sa vraie passion, la première, c’est le tracteur. Le collectionneur sarthois possède un bon millier de modèles réduits, véritable mémoire de l’histoire du machinisme agricole.

“Six mois après une nouveauté constructeur, vous trouvez le modèle réduit.”

“Six mois après une nouveauté constructeur, vous trouvez le modèle réduit.”


De la boutique de son père, salaisonnier-charcutier à Laigné-en-Belin, Eric Métivier observait le va-et-vient des tracteurs dans le bourg. Il les auscultait sur place, dans les fermes, lorsque son père allait acheter ses cochons. La passion cheminait doucement, entre deux carcasses à découper. Et puis un jour de 1975, le jeune homme achète son premier tracteur miniature. Un Massey-Ferguson made in England - “la fabrication n’était pas encore chinoise !” - qui lui coûta 42 francs de son argent de poche. Estimé aujourd’hui à 264 euros, il trône en bonne place dans une collection qui atteint … Euh... combien de pièces ? Faites le calcul : “De 1975 au début des années quatre-vingt-dix, j’en achetais un par an. A l’époque, il n’y avait pas beaucoup de revendeurs.” Il suffit de jeter un œil sur les deux salles aménagées spécialement dans la maison pour comprendre que la calculatrice a dû s’emballer à un moment donné ! Des étagères de tracteurs miniatures, patiemment ordonnés, témoignent de cette passion débordante. “Le marché des modèles réduits explose après les années quatre-vingt-dix. Aujourd’hui, six mois après une nouveauté constructeur, vous trouvez la pièce.” En plus de quarante ans, Eric Métivier a rassemblé un millier de modèles réduits.

La mémoire des hommes

Parmi les pièces remarquables, un John Deere fabriqué en mille exemplaires. Mémoire du machinisme agricole, Eric a aussi la mémoire des hommes. Au mur de sa passion sont accrochées les photos des premières concessions sarthoises. Les pionniers de ce commerce naissant après guerre, encore de ce monde aujourd’hui, reçoivent sa visite. “Les magasins étaient bien souvent situés dans le centre-ville et les tracteurs rangés le long du trottoir.” Désormais, pour admirer les modèles, il faut courir dans les zones industrielles ou artisanales. “J’ai des relations avec quelques concessionnaires du coin. Ils me connaissent bien et m’appellent pour que je vienne essayer les nouveautés.” C’est ainsi qu’Eric Métivier ramène régulièrement chez ses cousins du Gaec du Lunerotte, à Saint-Gervais-en-Belin, une belle bête bourrée de technologies dernier cri. “J’y passe la journée dessus ! Ma passion, c’est aussi de tester les machines ! Et ça fait de la pub au concessionnaire !”

Créateur de maquettes agricoles

A l’attrait des modèles réduits s’est ajouté une autre marotte il y a quatre ans : la construction de dioramas, des maquettes grand format. “Pour un Salon des entrepreneurs au Mans, j’ai reconstitué une exploitation agricole de 12 m2 qui a nécessité 700 heures de travail.” Cette entreprise a mis toute la famille à contribution. Colle, bois, carton, papier, etc. : sa fille Joséphine et son épouse se chargent des courses. Pour ce minutieux travail, pas de plan sur le papier, tout est dans la tête. “Ça trotte la nuit.”

Si vous voulez partager cette passion avec Eric, rendez-vous les 13 et 14 décembre au prochain Salon des entrepreneurs du Mans. “J’ai terminé une nouvelle maquette de 35 m2.” Bâtiment de stockage pour les fourrages, quatre stabulations pour vaches laitières, Normandes et Prim’Holsteins, salle de traite, hangars pour le matériel agricole et pâturages : “Une bonne moitié de la maquette occupait la véranda familiale.” Géante la passion d’Eric Métivier !

Nathalie Barbe

Centenaire des tracteurs Renault : appel aux collectionneurs
Le centenaire des tracteurs Renault se déroulera les 25 et 26 août 2018 lors du comice de Saint-Gervais-en-Belin (Sarthe). Les organisateurs (1) recherchent des collectionneurs souhaitant participer à l’événement. Des conférences sur l’histoire de Renault sont en cours de préparation. Tout document ou tracteur seront les bienvenus. Contact : Eric Métivier, 06 08 41 87 22.

(1) Club de loisir de Laigné, l’Amicale des tracteurs du Mans, l’Association des Vieilles Mécaniques du Maine-Normand, avec la participation de Claas Tractor.




Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services