• Suivez-nous :

accueil
Maine-et-Loire > La Rouge des Prés est à l’honneur ce week-end au festival de Chemillé
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

Retrouvez bientôt le blog de l'expert

Un expert répond à vos questions en direct !

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Maine-et-Loire - 01-09-2017 - Antoine Humeau

La Rouge des Prés est à l’honneur ce week-end au festival de Chemillé

Concours

Concours Rouge des Prés au Départemental 2016 à Chemillé. Pour ce National, 120 animaux sont inscrits cette année.

Concours Rouge des Prés au Départemental 2016 à Chemillé. Pour ce National, 120 animaux sont inscrits cette année.


Le 23e Festi-élevage, qui se déroule ce vendredi 1er, samedi 2 et dimanche 3 septembre à Chemillé, accueille le national Rouge des Prés. Cent vingt animaux de quatorze départements devraient participer au concours, qui débutera dès vendredi. Les concours départementaux de toutes les autres races bovines allaitantes et laitières se dérouleront, comme chaque année, toute la journée de samedi.

Au total, quelques 500 bovins, une trentaine de moutons Rouge de l’Ouest et autant de chèvres seront présents au théâtre foirail de Chemillé. En lait, 250 animaux sont inscrits et 70 éleveurs. Un effectif en légère érosion depuis deux ans. Ils ne seront par exemple que 22 en Prim’Holstein (78 animaux), un chiffre encore en chute par rapport à l’an dernier, où le syndicat avait peiné à mobiliser. La Normande, race à effectif bien plus faible dans le département, sera à l’inverse plutôt bien représentée avec 18 élevages.

120 animaux au National en Rouge des Prés

En allaitant, où les retombées économiques des concours sont plus évidentes, les éleveurs seront toujours aussi nombreux (une soixantaine) à faire le déplacement à Chemillé.

La race à l’honneur cette année est la Rouge des Prés qui organise pour la troisième fois un National. Cent vingt animaux seront présents, soit une trentaine de moins que lors du National organisé à Chemillé en 2013. “Au printemps on était hyper pessimistes. On avait peu d’engagements, et finalement on n’aura que quinze à vingt bêtes de moins que l’an dernier, c’est très bien”, se rassure Hervé Ménard, président de l’OS. Il y aura peu de nouveaux parmi les vingt-cinq éleveurs.

Signalons toutefois la présence d’Aurélien Rullier, du Voide (Lys-haut-Layon, Maine-et-Loire) qui était déjà venu à Chemillé mais jamais pour un National. Une tête bien connue des éleveurs de la race participera aussi à ce concours, Alain Arial, ancien technicien et inséminateur de la race. Il s’était fait offrir une génisse pour son départ en retraite. Voilà la jeune vache, âgée de deux ans et demi, qui défilera sur le ring. “Elle a du volume, de la couleur, une jolie robe !” se félicite son propriétaire.

Antoine Humeau

Les concours du samedi 2 septembre
Races laitières : Prim’Holstein : 8h30 à 13h. Montbéliarde : 9h à 11h. Jersiaise : 13h30 à 15 h 30. Normande : 14h à 17h. Brune : 15 h 30 à 17h
Races à viande : Parthenaise : 9h à 12h. Limousine : 9h à 12 h 30. Blanc Bleu : 11h à 13h. Blonde d’Aquitaine : 14h à 17h. Charolaise : 14h à 17h. Rouge des prés : 14h à 17h. Challenge bovins croissance : 17 h 30.



Catégories : Concours

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services