• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > France > Guillaume Garot : “L’éducation à l'alimentation doit être un objectif clair”
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

France - 21-07-2017 - Rémi Hagel

Guillaume Garot : “L’éducation à l'alimentation doit être un objectif clair”

Etats généraux de l'alimentation

Guillaume Garot, député de la Mayenne et ancien ministre délégué à l'Agroalimentaire, préside le Conseil national de l'alimentation (CNA). Il participera activement aux Etats généraux de l'alimentation.

“Il faudra sans doute changer les modes de production et de transformation”

“Il faudra sans doute changer les modes de production et de transformation”


Qu'est-ce que le CNA ?

Le Conseil national de l'alimentation est le Parlement de l'alimentation. Tous les maillons de la chaîne sont représentés, du producteur au consommateur, avec 63 membres. C'est le seul espace de débat pluraliste sur le sujet en France. C'est une instance consultative. Nous tenons trois séances plénières par an. La deuxième s’est déroulée ce mardi 4 juillet, autour de sujets précis -la restauration scolaire et à l’hôpital- après 18 mois de débat en groupes de travail.

Qu'allez-vous défendre aux Etats généraux ?

J'ai plaidé pour qu'ils se tiennent partout en France. Je souhaite que les citoyens puissent être consultés, grâce à internet. L'alimentation concerne tout un chacun, on ne peut pas considérer que les Etats généraux restent réservés à des spécialistes. Cela doit être un débat collectif, aboutissant à des solutions partagées. Ils devront déboucher sur du concret, et pas sur d'énièmes déclarations d'intention.

Le premier volet porte sur la valeur ajoutée. Le CNA est plus attendu sur le second, l’alimentation...

Nous travaillons sur le lien entre alimentation et santé. L'alimentation est le miroir des inégalités. On ne va pas avoir la même alimentation selon ses revenus, sa région, l'accès ou non à des équipements sportifs. Les conséquences sont visibles pour la santé. La carte de l'obésité, c'est la carte des inégalités.

Comment promouvoir une alimentation favorable à la santé ? Cela est déterminant pour les consommateurs, mais donc aussi pour les producteurs et les transformateurs. Il faudra sans doute changer les modes de production et de transformation. Cela est possible : modifier les ingrédients des plats préparés est un chantier que j'ai lancé quand j'étais ministre. On a réduit le sucre dans les sodas et le sel dans les produits de boulangerie.

C'est une question de justice sociale. On ne peut pas réserver la qualité qu'à une catégorie de population, ou qu'au bio. On veut de la qualité pour tous, c'est un enjeu politique. Cela passe par une montée en gamme, qui modifie toute la chaîne.

Cela coûte cher...

Cela vaut le coup de se poser la question. La part de l'alimentation baisse dans le budget des ménages, mais on achète des téléphones portables très chers. Il y a un enjeu éducatif. Sur la santé, les comportements alimentaires ont un coût pour les individus, et pour la société. Soigner quelqu'un qui a du diabète ou un cancer coûte cher. Pour toutes ces raisons, la société serait bien inspirée de dire que l'éducation à l'alimentation doit être un objectif clair.

Comment on s'y prend ? Il y a des gens qui adorent manger une pizza.

Si on veut redonner une valeur à l'alimentation, il faut lui redonner une valeur culturelle. On peut manger une pizza sans pour autant jeter le temps de partage que représente le repas. Et on peut veiller à ce que cette pizza ne contienne pas d'ingrédients néfastes. L'éducation des enfants peut se faire sur le temps du repas scolaire. La Mayenne en fait la démonstration avec des exemples valorisants.

Comment concilier ces exigences avec les marchés mondiaux ?

Le monde a aussi ces attentes de qualité. Pour l’export, il y a une qualité de la production française et on peut créer de la valeur ajoutée. Ce n'est pas avec des produits standards qu'on tirera le mieux notre épingle du jeu.

Propos recueillis par Rémi Hagel



Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services