• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > France > Stéphane Travert, nouveau ministre de l’Agriculture
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

Retrouvez bientôt le blog de l'expert

Un expert répond à vos questions en direct !

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

France - 22-06-2017

Stéphane Travert, nouveau ministre de l’Agriculture

Remaniement

La passation de pouvoir a eu lieu dès jeudi matin, entre Jacques Mézard qui devient ministre de la cohésion des Territoires, et Stéphane Travert (photo), le nouveau ministre de l’Agriculture. (photo Min.Agri.fr)

La passation de pouvoir a eu lieu dès jeudi matin, entre Jacques Mézard qui devient ministre de la cohésion des Territoires, et Stéphane Travert (photo), le nouveau ministre de l’Agriculture. (photo Min.Agri.fr)


Dimanche, Stéphane Travert a été réélu dans la 3e circonscription de la Manche. Avec 66 % des voix face à lui à une candidate PS. Mercredi, il a été nommé ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation. Entre-temps, il a été pressenti pour présider le groupe de la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale.

Transfuge du Parti socialiste, le député de 47 ans est délégué national du mouvement LREM auquel il a adhéré dès octobre 2016, il a été l’un des premiers députés à se mettre en retrait du parti socialiste. Il était l’un des porte-parole d’En Marche lors de la campagne pour l’élection présidentielle. En 2008, il soutient Benoît Hamon pour le poste de secrétaire national du PS puis Martine Aubry, au 2e tour. Il se situait à la gauche du parti socialiste.

“Je veux être le ministre qui accompagne un modèle agricole qui investit et je veux faire en sorte que les différents modèles agricoles cohabitent”, a-t-il expliqué à nos confrères de lamanchelibre.fr. “Je veux aussi me battre pour permettre à nos agriculteurs d’avoir un revenu décent et de vivre dans la dignité… C’est un ministère de crise et de défi. Il faudra de la volonté et je n’en manque pas.”

Dans son département de la Manche, certains agriculteurs le décrivent comme “ouvert” et “pragmatique”.

Jacques Mézard restera sur les questions rurales

Jacques Mézard, nommé ministre de l’Agriculture dans le gouvernement Philippe I, remplace Richard Ferrand au ministère de la Cohésion des territoires. Réélu en Bretagne, le proche d’Emmanuel Macron est fortement pressenti pour diriger le groupe de députés En Marche ! Si les “affaires” le lui permettent.


Retrouvez nos pages spéciales sur les législatives : résultats et portraits des nouveaux députés sensibles à l'agriculture dans notre édition datée du 23 juin.




Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services