• Suivez-nous :

accueil
Mayenne > Sur la ferme ou à la maison, le long combat des agricultrices
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Mayenne - 09-06-2017 - Rémi Hagel

Sur la ferme ou à la maison, le long combat des agricultrices

INSTALLATION

L'Association de développement de l'emploi agricole et rural en Mayenne place 2017 sous le signe des femmes. Pour son assemblée générale, elle leur a donné la parole, pour témoigner et mesurer le chemin parcouru.

Nicole Poupinet, Agnès Bontemps et Céline Fortuné, trois parcours de femmes en agriculture.

Nicole Poupinet, Agnès Bontemps et Céline Fortuné, trois parcours de femmes en agriculture.


"Si elle se séparait de son mari, une femme était obligée de repartir à zéro à 40 ans, alors qu'elle travaillait depuis ses 18 ans” raconte Nicole Poupinet. La reconnaissance du statut des femmes en agriculture a été très longue à émerger. “On a obtenu le Gaec en 2010, avec Bruno Le Maire” poursuit cette ancienne cadre nationale de la Confédération paysanne.

Pas de parité à la Conf'

Même au sein du syndicat paysan, la parité ne va pas de soi. Au conseil national, “j'étais la seule femme avec une équipe d'hommes. Le soir, après les réunions, ce n'est pas évident d'avoir personne avec qui échanger” se souvient l'ancienne éleveuse mayennaise. Le groupe Femmes n'a été créé qu'en 1999, après avoir côtoyé des femmes de Via Campesina, dans le combat social contre l'OMC à Seattle. “Elles disaient : 'On ne veut pas la moitié du gâteau, on veut la moitié de la boulangerie !' On a milité pour inscrire dans les statuts la présence de 30 % de femmes dans les instances dirigeantes de la Conf'. A chaque fois, cela n'a pas été voté. C'est incroyable !”

Rémi Hagel


Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services