• Suivez-nous :

accueil
Cultures > Agronomie > Il réduit ses phytosanitaires avec des méteils et du désherbage mécanique
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

Retrouvez bientôt le blog de l'expert

Un expert répond à vos questions en direct !

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Agronomie - 07-04-2017 - Rémi Hagel

Il réduit ses phytosanitaires avec des méteils et du désherbage mécanique

Temoignage

Eleveur de Montbéliardes à Méral (Mayenne), Jérôme Sabin utilise peu de produits phytosanitaires. Son indice de fréquence de traitement (IFT) est de 0,7 quand la moyenne régionale est de 2,21. Prairie, désherbage mécanique et méteils sont les leviers qu'il met en pratique.

Le 3 avril, lors de la porte ouverte, Jérôme Sabin a présenté les méteils qu'il implante. Ces inter-cultures sont utiles pour enrichir le sol en azote.

Le 3 avril, lors de la porte ouverte, Jérôme Sabin a présenté les méteils qu'il implante. Ces inter-cultures sont utiles pour enrichir le sol en azote.


Comme utiliser moins de phytosanitaires ? Adepte de l'agriculture durable, Jérôme Sabin compte déjà une bonne part de prairies : 22 ha sur 36. Cependant seuls 12 ha sont accessibles autour de ses bâtiments. L'agriculteur récolte donc près de 11 ha de maïs. Difficile de ne pas traiter : son IFT 2016 est de 2,11 (contre 2,21 régional) (1), avec un ou deux passages d'herbicide avant le stade 8 feuilles.


Toutefois, il pratique le désherbage mécanique : “Une fois le maïs semé, je passe deux fois la herse étrille en pré-levée, à trois et cinq jours environ.”Pour savoir quand réaliser le deuxième passage de herse (vers le 5e jour), l'agriculteur installe un carré de bâche plastique : cette mini-serre accélère la levée.


Remi Hagel



Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER

CATEGORIES

Pub Carré défaut
Innovations Performances Services