• Suivez-nous :

accueil
Cultures > Herbe > Une pousse de l'herbe exceptionnelle
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

Retrouvez bientôt le blog de l'expert

Un expert répond à vos questions en direct !

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Herbe - 07-04-2017

Une pousse de l'herbe exceptionnelle

Echo des pâtures

La chambre d'agriculture de la Mayenne refuse toujours de nous faire parvenir la pousse de l'herbe. Nous la publions ici d'après le pdf disponible sur le site internet de la chambre d'Agriculture, le pdf étant mis en ligne après nos heures de bouclage pour notre édition papier. Le pdf complet est accessible à la fin de cet article.

Les mesures de cette semaine montrent un niveau de pousse exceptionnel, de plus du double de ce que l’on observe habituellement, comme on peut le voir sur la courbe départementale (voir le pdf en fin d'article). La moyenne de pousse sur la région est de 67 Kg de MS par ha et par jour (environ 1 cm tous les 3 jours).

A pousse exceptionnelle, conduite exceptionnelle


La conséquence de cette pousse est qu’il faut s’affranchir de vos repères habituels de date. Votre conduite doit être pilotée par l’herbe présente dans vos pâtures et sa pousse ! Les situations sont disparates et seul un tour de prairie vous permettra de savoir ce qu’il en est chez vous. Visez une hauteur à l’entrée des animaux entre le talon et la cheville (8-10 cm) et toujours une hauteur sortie au talon (5 cm). Avec une hauteur sortie plus élevée, la repousse est plus rapide mais le risque d’être débordé plus important. Au-delà de 15 cm (mi-botte), il est préférable d’orienter la parcelle vers une fauche précoce pour éviter du gaspillage (à condition d’avoir les jours d’avance nécessaires).


Beaucoup d’herbe et des conditions idéales : profitez-en


La portance est bonne, les températures douces et le temps sec : il n’y a aucun frein à pâturer jour et nuit, ni à sortir les génisses - y compris les petites de 6 mois ! Pour gérer toute cette herbe, vous pouvez donc utiliser les 3 niveaux d’action habituels : 


- Augmenter l’ingestion en rationnant le fourrage complémentaire (voire en fermant le silo) et en laissant du temps dehors aux vaches 

- Augmenter le chargement en mettant tout le monde à l’herbe

- Débrayer des parcelles pour la fauche (= augmenter le chargement en diminuant la surface). A noter que les épis de RGA ne seront pas gérés par un ensilage cette semaine et qu’il faudra donc réintroduire les parcelles rapidement au pâturage. Gardez 10-12 jours d’avance quand vous débrayez.


Avec des réserves fourragères basses et dans l’attente de la pluie, il est important de valoriser aujourd’hui chaque kg MS qui pousse, ce qui en bonus relance la production de feuilles.


Quelques remarques


Le vulpin épie et la flouve odorante ne saurait tarder. La flouve pénalise la qualité des prairies par son épiaison précoce et peut vite envahir une prairie : une hauteur sortie à 5 cm doit permettre de sectionner l’épi et d’éviter sa grenaison. On observe beaucoup de séneçon cette année : cette plante toxique, refusée au pâturage, se multiplie uniquement par graine et le broyage est un moyen de lutte efficace. Il est d’actualité dès que l’on observe les aigrettes. Les semis d’automne sont assez sales : plus tôt a lieu la 1ère exploitation de nettoyage, mieux la prairie peut repartir.



Enquete pâturage

Le pâturage vous paraît parfois complexe à gérer ? Vous pensez pouvoir faire encore mieux ? Un outil d'aide à la gestion du pâturage : pourquoi pas, mais pour faire quoi et sous quelle forme ? En cinq minutes, donnez votre votre avis en remplissant le questionnaire (en cliquant ici)

Dans le cadre d'un projet régional sur le pâturage, les chambres d'Agriculture des Pays-de-la-Loire, Elevage conseil Loire Anjou, la germe expérimentale de Thorigné-d'Anjou, l'Institut de l'Elevage et l'Inra se mobilisent pour améliorer l'accompagnement des éleveurs sur la gestion du pâturage en rendant le conseil plus accessible.


Action partenariale : Chambres d’agriculture Pays de la Loire, Elevage conseil Loire Anjou, Atlantic Conseil élevage, Bovins Croissance SVC



Fichier attaché à cet article :
bph-n504012017.pdf
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services