• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Bovins lait > Il adapte son pâturage à ses Montbéliardes
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Bovins lait - 17-03-2017 - Frédéric Gérard

Il adapte son pâturage à ses Montbéliardes

Production laitière

Raphaël Gilmas est éleveur laitier bio à Deux-Evailles, dans les Coëvrons. Il accueillait l’association des éleveurs de Montbéliarde de la Mayenne pour présenter un système peu répandu, pourtant très efficace, en termes technique et économique.

Raphaël Gilmas a choisi la Montbéliarde pour \

Raphaël Gilmas a choisi la Montbéliarde pour \


"Avec les Montbéliardes, il faut du piquant, elles aiment bien ruminer.” Raphaël Gilmas a choisi la Montbéliarde pour “sa mixité et sa rusticité”. Ici, sur un système herbager bio, elle s’adapte très bien. Installé en 2003, l’éleveur achète rapidement quelques animaux puis en 2006, réoriente complètement son troupeau avec un lot de vingt génisses. 


La race composera à 100 % l’élevage à partir de 2009 : Raphaël Gilmas est alors en pleine réflexion sur la valorisation de l’herbe. “Je me suis demandé comment assurer les fourrages, dans notre secteur où on ne fait pas de bons maïs tous les ans…” En 2011, il arrête le maïs ensilage — “l’exploitation ne disposait pas de silo, il y avait des pertes”. Plutôt que d’investir dans le béton, il modifie complètement son assolement, met ses terres en conversion bio et cherche à diversifier ses surfaces fourragères. Il complète avec de l’enrubannage et achète du foin à l’extérieur, pour faire ruminer.


Frédéric Gérard




Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services