• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > France > Farming simulator : à cultiver du bout des doigts !
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

France - 10-03-2017 - Nathalie Barbe

Farming simulator : à cultiver du bout des doigts !

Jeu video

Sorti juste avant le Salon de l’agriculture en 2012, le jeu vidéo de simulation agricole développé par Giants Software, un studio suisse, et édité par le français Focus Home Interactive, s’écoule à plus d’un million d’exemplaires dans le monde. Un nouvel épisode de Farming Simulator - le 18 - est annoncé pour cet été.

Farming Simulator 18 sortira en juin sur PlayStation®Vita et Nintendo 3DS™ : un nouvel environnement, avec de nouveaux véhicules, de nouveaux types de plantations et animaux. (photos Focus Home Interactive)

Farming Simulator 18 sortira en juin sur PlayStation®Vita et Nintendo 3DS™ : un nouvel environnement, avec de nouveaux véhicules, de nouveaux types de plantations et animaux. (photos Focus Home Interactive)


Cette année encore, le stand de Farming Simulator n’a pas désempli au Salon de l’agriculture. Des fans mais aussi des enseignants, curieux de voir de près le phénomène. “Certains nous disent que notre jeu a suscité des vocations. Après y avoir joué, des jeunes se sont inscrits dans une formation agricole” raconte Pierre Gonzalvez, en charge du marketing et de la communication chez Focus Home Interactive. “Au départ, Farming Simulator touchait un public qui n’avait pas l’habitude des jeux vidéo. Puis le marché s’est élargi aux 8-12 ans qui sont passionnés par la conduite des tracteurs. On compte bien sûr des agriculteurs mais aussi des fans de jeux de simulation.” Le scénario permet de gérer sa ferme, labourer, semer, récolter, élever et manœuvrer de magnifiques engins agricoles que l’on pourrait difficilement s’offrir dans la vraie vie ! Tout un parc de plus de 75 marques des plus grands constructeurs tels que Challenger, Fendt, Massey Ferguson, Valtra, etc. Le bonheur en somme !


Une vision un peu libérale ?


Les enjeux sont aussi très clairs : il faut être capable de prendre la bonne décision. Surveiller le prix des céréales pour savoir quoi vendre où et quand ? Explorer les opportunités “pour faire prospérer votre ferme sur les centaines d’hectares du monde” ou encore “Prendre soins de vos animaux […] car des animaux bien traités et heureux vont se multiplier, et vous rapporteront un profit plus important”… Un peu libérale cette vision des choses ? “L’équipe de développeurs de Giants Software avait un parti pris, celui de faire conduire de grosses machines. Il fallait donc de grands espaces pour les faire circuler” commente Pierre Gonzalvez. “Mais au fur et à mesure que les versions évoluent, nous pensons à la biodiversité et à l’environnement. Dans Farming Simulator 17, les joueurs peuvent revitaliser leur sol en cultivant du radis fourrager.”


Nathalie Barbe



Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services