• Suivez-nous :

accueil
Loire-Atlantique > Une dérouleuse-poseuse de barbelés efficace
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Loire-Atlantique - 10-03-2017 - Christian Evon

Une dérouleuse-poseuse de barbelés efficace

Clôtures

Sur cette démonstration, la dérouleuse-poseuse de barbelés Rabaud, associée à un enfonce pieu par percussion, permet de réaliser un chantier complet dans des conditions optimales.

Sur cette démonstration, la dérouleuse-poseuse de barbelés Rabaud, associée à un enfonce pieu par percussion, permet de réaliser un chantier complet dans des conditions optimales.


La société vendéenne Rabaud, n° 1 mondial de la filière mécanisation des clôtures, propose une machine qui permet de dérouler et poser 300 m de barbelés en une heure. La machine est dotée d'une cloueuse pneumatique. La machine, une Cloturmatic RXB, réalise elle-même la tension à chaque piquet grâce à des pignons munis de freins à disques indépendants. Rabaud en propose quatre modèles pour dérouler et poser les barbelés de deux à cinq rangs en un seul passage. L'écartement des rangs est réglable.


Après une démonstration réalisée chez un adhérent il y a deux ans, la cuma d'Héric, convaincue par l'efficacité du travail réalisé par la dérouleuse-poseuse, l'avait acheté. Plusieurs adhérents s'en servent, mais la volonté du groupe de l'utiliser en inter-Cuma ne s'est pas concrétisée pour le moment, ce qui pose la question de sa durée d'amortissement.


Coût de revient : 116  €/km


A l'époque, la Cuma d'Héric, avec le concours de la section Loire-Atlantique de l'Union des Cuma, avait calculé son coût de chantier et sa durée d'amortissement. L'investissement, de 20 000 euros tout compris, bénéficiait d'une aide à l'investissement de 20 % octroyée par le conseil général de Loire-Atlantique. Sur la base de 30 km de pose de barbelés par an, le coût de revient avait été calculé à 116 €/km. Quant aux frais fixes, ils comprennent l'amortissement (2 500 € sur huit ans) et les frais financiers (200 €sur six ans), auxquels il faut ajouter le logement, l'assurance et la gestion. L'entretien avait été chiffré à 10 euros du kilomètre par une Cuma du Maine-et-Loire qui en était déjà équipée.


Christian Evon



Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services