• Suivez-nous :

accueil
Environnement > Energies renouvelables > Codema et Coopédom ne font plus qu’un
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

Retrouvez bientôt le blog de l'expert

Un expert répond à vos questions en direct !

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Energies renouvelables - 09-12-2016 - Frédéric Gérard

Codema et Coopédom ne font plus qu’un

DESHYDRATATION

Philippe Etienne, président de Coopédom, et Hervé Lhôtellier, président de la Codema. Jusqu’à mardi dernier. Ils sont désormais respectivement président et vice-président de la nouvelle coopérative Déshy Ouest. La nouvelle entité représente 1 300 adhérents actifs. pour 3 000 hectares de fourrages.

Philippe Etienne, président de Coopédom, et Hervé Lhôtellier, président de la Codema. Jusqu’à mardi dernier. Ils sont désormais respectivement président et vice-président de la nouvelle coopérative Déshy Ouest. La nouvelle entité représente 1 300 adhérents actifs. pour 3 000 hectares de fourrages.


Les habitudes de travail en commun existaient depuis 1998, les zones de collecte sont complémentaires (les deux sites sont distants de 50 km), les tarifs des prestations sont sensiblement les mêmes, et il n’y a pas de nom à changer : Déshy Ouest existait déjà, c’était l’union de coopératives servant à commercialiser les excédents des Coopédom et de la Codema.


“Ce n’est pas une absorption”


Mardi dernier, à Vitré, les deux coopératives de déshydration ont tourné une grande page de leur histoire, engagée en 1969 en Ille-et-Vilaine, en 1997 en Mayenne. L’assemblée générale extraordinaire a acté la fusion dans les tuyaux depuis 2013. A Coopédom, revient le siège administratif de la nouvelle coopérative, à Domagné. A Codema, le siège social, pour “l’image” du groupe : le site de Changé, plus moderne, fonctionne à 100 % grâce aux énergies renouvelables (biogaz et biomasse). Il est aussi soumis à des amortissements plus conséquents, du fait d’investissements lourds plus récents, la dernière étant l’unité biomasse. Le Breton Philippe Etienne prend la présidence du nouveau conseil d’administration composé de dix-sept membres, au Mayennais Hervé Lhôtellier, revient la vice-présidence. L’attribution de la direction et de la direction adjointe devrait aller dans le même sens. “C’est dans l’ordre logique des choses”, commente Hervé Lhôtellier. “Mais ce n’est pas une absorption”, insiste Philippe Etienne. “On collabore depuis 1998, on sait qu’on est complémentaire, et on va désormais avancer ensemble pour faire des économies et développer l’activité.”

Frédéric Gérard





Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services