• Suivez-nous :

accueil
Maine-et-Loire > Festi-élevage accueille un interrégional Limousin ce week-end
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Maine-et-Loire - 02-09-2016 - Antoine Humeau

Festi-élevage accueille un interrégional Limousin ce week-end

CONCOURS

Départemental limousin au Festi-élevage 2015. Cette année pour l'interrégional, 120 à 130 animaux seront présents.

Départemental limousin au Festi-élevage 2015. Cette année pour l'interrégional, 120 à 130 animaux seront présents.


Pour la première fois, la Limousine sera la race à l'honneur du Festival de l'élevage de Chemillé, samedi 3 et dimanche 4 septembre. En 2009 déjà, le syndicat d'éleveurs avait souhaité y organiser un National, mais la structure était trop étroite pour accueillir les 400 animaux. Cette fois, 120 à 130 bêtes sont attendues. Ce sont 41 élevages de treize départements (cinq régions) qui seront représentés. Treize élevage du Maine-et-Loire seront présents. “On a essayé de mobiliser pour marquer le coup, malgré ce contexte très difficile”, raconte le président du syndicat de race Frédéric Pungeot. “On a perdu des élevages à cause de la FCO et des difficultés d’approvisionnement du vaccin”, complète Claude Cesbron, membre de l’organisation du concours. C'est le deuxième interrégional Limousin de l'année après celui de Lisieux au printemps. Le précédent organisé dans la région était au Mans en septembre 2014. Ce concours se tiendra trois semaines avant le National Limousin de Poitiers. Chemillé sera donc une bonne répétition générale pour certains animaux, qui feront les deux

déplacements.


Crise de l’élevage et état d'urgence

Ce 22e Festi-élevage de Chemillé accueillera aussi un concours régional caprin, avec les races Saanen et Alpine. Une dizaine d'éleveurs et 80 animaux seront présents.

Au total, 550 bovins lait et viande seront au foirail de Chemillé cette année. Un effectif en très légère baisse par rapport aux années précédentes qui s'explique par “la mauvaise conjoncture” selon Dominique Bourgeais, cheville ouvrière de l'organisation. Pas de baisse en races à viande, c’est en races laitières, où les concours n’occasionnent aucune retombée économique, que les inscriptions sont en baisse. Quant aux sponsors, ils sont toujours aussi nombreux, 92 dont 70 avec un stand.

Outre le contexte de crise générale des productions agricoles, le Festival de Chemillé se déroulera en plein état d'urgence. Le public sera systématiquement fouillé à l'entrée.


Antoine Humeau


Samedi  3 : concours et championnat

Races laitières : Prim’Holstein 8 h 30-13h. Normande 9h – 11 h 15. Brune 13 h 30 – 15 h 30. Montbéliarde 14h – 16h. Jersiaise 15 h 30 – 17h.

Races allaitantes : Limousine 9h – 17h (matin : prix de sections, après-midi : prix de championnat). Charolaise 9h – 12h. Blonde d’Aquitaine 9h – 12h. Blanc bleu 11 h 30 – 13h. Parthenaise 14h – 16h. Rouge des prés 14h – 16h. Challenge bovins croissance 17h.

Petites espèces : moutons 10h – 12h30. Chèvres 14h - 17h.


Dimanche  4 : défilés

11h – 12h : défilé des animaux récompensés toutes races avec remises de prix. 12h – 13h : vin d’honneur. 13h – 14h : déjeuner. 14h – 15 h 30 : défilé parade.



Signaler un abus

Catégories : Bovins Concours

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services