• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Aviculture > Quand la volaille se remplume
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

Retrouvez bientôt le blog de l'expert

Un expert répond à vos questions en direct !

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Aviculture - 15-04-2016 - Christian Evon

Quand la volaille se remplume

Focus


Janvier 2016 : le géant sarthois LDC, n° 1 européen, rachète la branche volaille de la coopérative Agrial, dont l'usine mayennaise de Chailland. Mars 2016 : Terrena absorbe le roi finistérien du poulet congelé destiné à l'export, Doux. 


Deux stratégies industrielles pour la volaille, deux groupes - l'un privé, l'autre coopératif - fortement ancrés sur leur territoire. Et des marques (Loué, Le Gaulois, Maître Coq d'un côté, Gastronome, Douce France et Père Dodu de l'autre) leaders sur leurs marchés. La volonté des deux groupes est double : reconquérir sur le marché intérieur des parts de marchés perdues, mais aussi être en mesure de lutter d'égal à égal avec les grands groupes leaders étrangers pour d'éventuelles futures acquisitions ou des accords de partenariat. 


Mais dans un contexte rendu difficile par la grippe aviaire, le secteur avicole français n'a pas chassé tous les nuages : rentabilité moindre des élevages, mention de l'origine des viandes sur les produits transformés et poids des charges en tout genre.


Christian Evon

Nos pages Focus sur la volailles dans notre édition datée du  15 avril.



Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services