• Suivez-nous :

accueil
Cultures > Agronomie > Récolter 40 000 euros
pour le toasteur de graines
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

Retrouvez bientôt le blog de l'expert

Un expert répond à vos questions en direct !

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Agronomie - 20-11-2015

Récolter 40 000 euros
pour le toasteur de graines

FINANCEMENT

Quarante mille euros. C’est la somme qu’espère collecter Greenpeace en lançant une opération de financement participatif sur internet. Objectif ? Aider deux projets d’agriculture que l’association a sélectionnés en partenariat avec la fédération nationale des Civam. Il s’agit d'une plantation de 10 km de haies en Normandie et l’acquisition d’un toasteur en Vendée. “ Nous souhaitons aider [ces projets] de manière concrète et aussi faire largement connaître ces initiatives [..] viables économiquement, et respectueuses des hommes et de l’environnement”, déclare Suzanne Dalle, de Greenpeace. Le toasteur mobile expérimenté par les éleveurs du Grapea-Civam de Vendée [notre édition du 5 juin] permet de griller les graines de lupin, pois, féverole et soja. Cette opération augmente la valeur alimentaire (PDI et UF) des protéagineux et a permis sur deux lots de vaches, d’augmenter la production de 3 litres de lait par animal par jour. Ce qui a séduit l’association écologique ? Réduction des achats de soja importé, gain d’autonomie alimentaire dans les élevages, diversité des cultures, faible niveau d’intrants sur les légumineuses et protéagineux. Pour en savoir plus Quarante mille euros. C’est la somme qu’espère collecter Greenpeace en lançant une opération de financement participatif sur internet. Objectif ? Aider deux projets d’agriculture que l’association a sélectionnés en partenariat avec la fédération nationale des Civam. Il s’agit d'une plantation de 10 km de haies en Normandie et l’acquisition d’un toasteur en Vendée. “ Nous souhaitons aider [ces projets] de manière concrète et aussi faire largement connaître ces initiatives [..] viables économiquement, et respectueuses des hommes et de l’environnement”, déclare Suzanne Dalle, de Greenpeace. Le toasteur mobile expérimenté par les éleveurs du Grapea-Civam de Vendée [notre édition du 5 juin] permet de griller les graines de lupin, pois, féverole et soja. Cette opération augmente la valeur alimentaire (PDI et UF) des protéagineux et a permis sur deux lots de vaches, d’augmenter la production de 3 litres de lait par animal par jour. Ce qui a séduit l’association écologique ? Réduction des achats de soja importé, gain d’autonomie alimentaire dans les élevages, diversité des cultures, faible niveau d’intrants sur les légumineuses et protéagineux. Pour en savoir plus Quarante mille euros. C’est la somme qu’espère collecter Greenpeace en lançant une opération de financement participatif sur internet. Objectif ? Aider deux projets d’agriculture que l’association a sélectionnés en partenariat avec la fédération nationale des Civam. Il s’agit d'une plantation de 10 km de haies en Normandie et l’acquisition d’un toasteur en Vendée. “ Nous souhaitons aider [ces projets] de manière concrète et aussi faire largement connaître ces initiatives [..] viables économiquement, et respectueuses des hommes et de l’environnement”, déclare Suzanne Dalle, de Greenpeace. Le toasteur mobile expérimenté par les éleveurs du Grapea-Civam de Vendée [notre édition du 5 juin] permet de griller les graines de lupin, pois, féverole et soja. Cette opération augmente la valeur alimentaire (PDI et UF) des protéagineux et a permis sur deux lots de vaches, d’augmenter la production de 3 litres de lait par animal par jour. Ce qui a séduit l’association écologique ? Réduction des achats de soja importé, gain d’autonomie alimentaire dans les élevages, diversité des cultures, faible niveau d’intrants sur les légumineuses et protéagineux. Pour en savoir plus Quarante mille euros. C’est la somme qu’espère collecter Greenpeace en lançant une opération de financement participatif sur internet. Objectif ? Aider deux projets d’agriculture que l’association a sélectionnés en partenariat avec la fédération nationale des Civam. Il s’agit d'une plantation de 10 km de haies en Normandie et l’acquisition d’un toasteur en Vendée. “ Nous souhaitons aider [ces projets] de manière concrète et aussi faire largement connaître ces initiatives [..] viables économiquement, et respectueuses des hommes et de l’environnement”, déclare Suzanne Dalle, de Greenpeace. Le toasteur mobile expérimenté par les éleveurs du Grapea-Civam de Vendée [notre édition du 5 juin] permet de griller les graines de lupin, pois, féverole et soja. Cette opération augmente la valeur alimentaire (PDI et UF) des protéagineux et a permis sur deux lots de vaches, d’augmenter la production de 3 litres de lait par animal par jour. Ce qui a séduit l’association écologique ? Réduction des achats de soja importé, gain d’autonomie alimentaire dans les élevages, diversité des cultures, faible niveau d’intrants sur les légumineuses et protéagineux. Pour en savoir plus

www.greenpeace.fr/farmers

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER

CATEGORIES

Pub Carré défaut
Innovations Performances Services