• Suivez-nous :

accueil
Cultures > Fourrages > Ensiler les méteils 
entre fin avril et fin mai
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

Retrouvez bientôt le blog de l'expert

Un expert répond à vos questions en direct !

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Fourrages - 13-11-2015

Ensiler les méteils 
entre fin avril et fin mai

MELANGE IMMATURE //// La récolte précoce de méteil fournit un fourrage riche en MAT, permettant de diminuer les compléments azotés dans les rations. Un bon moyen de tendre vers l'autonomie protéique.

Sur les traces d'Anton Sidler, éleveur dans l'Orne qui a densifié et diversifié la ration de ses laitières, la chambre d'Agriculture d'Ille-et-Vilaine a testé cette année l'ensilage précoce de méteil. “L'idée est de déconcentrer la protéine dans la ration et de fournir de la biomasse. Le déficit en énergie du mélange céréalier est compensé avec de l'ensilage de maïs humide ou de maïs épis” (1), explique Benoît Possémé, ingénieur spécialisé en fourrages. Le méteil offre un potentiel de production de protéines très élevé mais difficile à atteindre car “on sait ce qu'on sème mais on ne sait pas ce qu'on récolte !” En effet, la part de protéagineux à la récolte va dépendre des conditions de culture (température, pluie, reliquat azoté).

Trouver le bon mélange

Différents mélanges céréaliers ont été testés sur les stations expérimentales de Mauron et Trévarez. Pour un semis précoce (entre le 10 et le 30 octobre), le mélange retenu est composé de 40 grains/m2 d'avoine, de 25 grains/m2 de pois fourrager, 45 grains/m2 de vesce commune ou velue et de 10 grains/m2 de féverole. Sur le terrain, les doses seront ajustées en fonction des conditions. “La part de céréales peut être baissée si le reliquat azoté est élevé.” Pour un semis tardif entre le 20 octobre et le 10 novembre, les quantités d'avoine et de vesce seront augmentées. L'avoine présente plusieurs avantages : “Elle est tardive à épiaison, peu sensible aux maladies et a effet désherbant.” La féverole est un bon tuteur de la culture et la vesce a un fort pouvoir couvrant. Le pois protéagineux “moins sensible à la verse grâce à son port ramifié” peut remplacer le pois fourrager. Une poignée d'orge peut être ajoutée, “comme indicateur visuel”. “Quand elle épie, il est temps de récolter.” L'ingénieur conseille de choisir les variétés les plus résistantes aux maladies car l'objectif est de mener la culture sans fertilisation ni fongicides. Le coût du mélange est estimé à 150 – 200 euros/ha mais “il peut être diminué en faisant la semence de ferme pour la féverole.”

Les céréales, vesce et pois sont semés à 3-4 cm de profondeur, et la féverole à 6-8 cm, dans une parcelle non hydromorphe. “Plus on sème la féverole profond, plus elle résiste au gel, plus la céréale est semée profond, moins elle talle.”

Un méteil à haute valeur protéique

Contrairement à la récolte traditionnelle au stade laiteux pâteux de la céréale, la récolte précoce intervient entre fin avril et fin mai, au début de l'épiaison. A ce stade, les mélanges céréaliers sont riches en protéines mais aussi en eau. Pour atteindre plus de 30 % de MS, il faudra laisser sécher le fourrage trois à quatre jours après la fauche. C'est une des difficultés en récolte précoce, “la fenêtre de tir est serrée”. Ensilage ou enrubannage, le choix se fera en fonction de la taille du chantier, et de la vitesse d'avancement dans le silo.

Les données issues d'un groupe d'éleveurs d'Ille-et-Vilaine montrent qu'en récolte précoce, la valeur d'UFL du méteil est identique à une récolte traditionnelle (0,78 à 0,89), tandis que les valeurs azotées sont supérieures (MAT de 14 à 19 %, PDIN de 87 à 121, PDIE de 81 à 92). Les variations peuvent être importantes en fonction de la part de protéagineux. Le rendement est certes trois fois moins élevé, 4 à 5 t MS/ha contre 12 à 13 t MS/ha, “mais l'objectif n'est pas le même”. Avoir un fourrage riche en MAT permet de diminuer l'apport de tourteau de colza ou soja dans la ration et tendre vers l'autonomie protéique. Autre avantage du méteil précoce, “on va pouvoir faire un maïs ensilage derrière”.

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services