• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Autres élevages > Les soutiens aux éleveurs
se mettent en place
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

Retrouvez bientôt le blog de l'expert

Un expert répond à vos questions en direct !

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Autres élevages - 10-07-2015

Les soutiens aux éleveurs
se mettent en place

Observatoire

La filière Veau de boucherie est particulière. Les éleveurs ont difficilement accès à d'autres informations techniques que celles fournies par leur intégrateur. “On manque cruellement de données pour connaître nos marges de progrès. Je demande souvent à mon entreprise, elle me dit que ça va, mais je ne sais pas où me situer” témoigne Florence Désillière, présidente de la chambre d'agriculture de la Mayenne, et éleveuse de veaux de boucherie. L'an dernier, un observatoire technico-économique du veau a été mis en place par les chambres d'agriculture des Pays-de-la-Loire. “Les données de l'observatoire ont confirmé que j'étais dans la moyenne.” Les trois réunions de restitution des données de l'observatoire ont attiré 150 éleveurs sur 450. “C'est une preuve que les gens sont en attente d'information” commente Charlotte Morin, référente du dossier.

Une formation et des aides PCAE

La dynamique est lancée. Cette porte ouverte était la première dédiée à l'élevage de veaux organisée par les chambres d'agriculture. La Chambre de la Mayenne met en place une formation de trois jours pour l'hiver prochain. Les thèmes abordés seront les conditions de travail, les énergies et l'observation des animaux pour réduire le recours aux antibiotiques.

Cette formation sera agréée pour ouvrir le droit aux subventions du PCAE. C'est l'une des trois conditions à remplir pour bénéficier de ces aides. Il faut aussi réaliser un auto diagnostic agroécologique, et justifier d'un contrat de cinq ans minimum avec un intégrateur. Par ailleurs, il y a un calcul à réaliser, en fonction du type d'investissement prévu : un seuil minimum de dépenses doit être envisagé, et un seuil de points soit être atteint. La production veaux de boucherie compte pour 20 points, auxquels s'ajouteront les points liés au projet. Par exemple, la construction de logement des animaux compte pour 70 points, les équipements liés aux logements comptent pour 50 points, etc. Pour les veaux de boucherie, certains investissements spécifiques sont éligibles : brumisateurs, chauffage solaire, chauffage à gaz à condensation, automatisation de la préparation de l'aliment.

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services