• Suivez-nous :

accueil
Maine-et-Loire > La crème de la Jersiaise a rendez-vous ce week-end à Chemillé
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Maine-et-Loire - 05-09-2014 - Antoine Humeau

La crème de la Jersiaise a rendez-vous ce week-end à Chemillé

CONCOURS

La Jersiaise organise son deuxième National, ce samedi 6 septembre, au Festival de l'élevage de Chemillé, qui accueillera également un Interrégional de moutons Rouge de l'Ouest.

Pour son deuxième National après celui de 2009 (photo), la race jersiaise présentera quelque 80 animaux au théâtre foirail de Chemillé.

Pour son deuxième National après celui de 2009 (photo), la race jersiaise présentera quelque 80 animaux au théâtre foirail de Chemillé.


Quelque 80 vaches vont participer au National Jersiaise ce samedi 6  septembre à Chemillé. Vingt-quatre élevages seront représentés, dont 13 de Maine-et-Loire, département qui concentre un tiers des effectifs de l'Hexagone. Le concours, jugé par un Britannique, devrait être l'occasion de mettre en avant la longévité de la race, avec une section de vaches en huitième lactation et plus.


Au niveau national, les effectifs ont triplé en dix ans, selon l'organisme de sélection (OS), puisqu'on comptait 4 500 Jersiaises au contrôle laitier l'an dernier ; on en serait déjà à plus de 5 000 cette année. Un effectif qui reste assez confidentiel en France pour la race la plus représentée au monde.


La progression se fait essentiellement hors Maine-et-Loire, notamment en Auvergne (Cantal et Puy-de-Dôme), mais aussi en Basse-Normandie et même dans le Grand-Est. Mais si la race se développe, le nombre de troupeaux, lui, n'augmente pas aussi vite, car “la grosse proportion se fait par l'apport de quelques animaux dans des troupeaux déjà existants qui veulent se diversifier et améliorer la qualité de leur lait avec une autre race”, explique Aurore Grave, assistante technique à l'OS.


Outre les concours départementaux de chaque race laitière et allaitante présentes en Anjou, le Festival de l'élevage accueillera pour la deuxième fois en dix ans un interrégional de moutons Rouge de l'Ouest. Douze élevages seront représentés (sept de Maine-et-Loire), soit plus d'une centaine d'animaux contre une cinquantaine lors des concours départementaux.


Antoine Humeau



Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services