• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > Pays de la Loire > “L'impact de la réforme de
la Pac sera très hétérogène”
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Pays de la Loire - 03-01-2014 - Christian Evon

“L'impact de la réforme de
la Pac sera très hétérogène”

EVENEMENT / L'année 2013 vue par

Richard Baber est responsable des marchés spécialisés au Crédit Mutuel Loire-Atlantique Centre Ouest.


"L’année 2013 a été pour nous une très bonne année : on a conquis de nombreux clients, notre niveau de crédits n'a jamais été aussi élevé et l'épargne continue de progresser. 2014 ne s'annonce pas aussi bien, car les inquiétudes liées à la réforme de la Pac vont commencer à freiner certains investissements, notamment chez les laitiers intensifs. Sur notre territoire, son impact sera très hétérogène. Les structures de polyculture-élevage pas trop intensives, avec 50 à 60 ha par UMO et une valeur de DPU/ha plus faible que la moyenne nationale, seront favorisées par rapport à celles qui sont plus intensives.”

“De plus en plus, nos clients doivent prendre en compte l'importance du risque de prix, avec les assurances qui vont avec (assurance récolte, solutions d'assurance risque, etc.), sans oublier un meilleur raisonnement du coût de mécanisation. Avec l'agrandissement des structures, la question de la valeur ajoutée est centrale : ne vaut-il pas mieux soigner un peu mieux ses animaux et confier ses tâches de mécanisation à quelqu'un d'autre : copropriété, Cuma ou entreprise ? La réforme de la Pac et l'arrêt des DPU doivent vraiment les inciter à se poser des questions de façon différente.”

Christian Evon

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services