• Suivez-nous :

accueil
Maine-et-Loire
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

Retrouvez bientôt le blog de l'expert

Un expert répond à vos questions en direct !

METEO

Pub Rectangulaire défaut

Maine-et-Loire

Il transforme et vend localement 100 %
 du lait de ses brebis

Alexandre Piou, 32 ans, élève une centaine de brebis laitières en bio avec transformation intégrale, sur 28 hectares à Beausse (Maine-et-Loire). Sa ferme ouvrira ses portes au public dimanche 2 octobre.

Maine-et-Loire

“En Jersiaise, on gagne 5 000 € 
de plus par mois sur notre paie de lait”

Les trois associés du Gaec de l’automne, à Allonnes (Maine-et-Loire), ont choisi de changer de race pour augmenter leur revenu, grâce à des taux plus élevés. Miser sur la qualité du lait plutôt que la quantité leur a permis de gagner près de 100 euros de plus par tonne.

Maine-et-Loire

L'Apli 49 revendique 143 adhérents

L'association des producteurs de lait indépendants (Apli 49), qui tenait son assemblée générale annuelle jeudi 13 mars, compte 143 adhérents. Un nombre en baisse assez sensible, puisqu'elle en revendiquait quelque 300 il y a encore deux ans. Principales causes possibles à cette baisse : la ...

Maine-et-Loire

Le camembert bio du Pin-en-Mauges

Christophe Lebrun, éleveur laitier bio au Pin-en-Mauges (Maine-et-Loire) fabrique du camembert depuis un an et demi sur son exploitation. Un produit de niche qui se vend très bien.

Maine-et-Loire

Ils optimisent leur cheptel en misant sur le lait et la viande

Paul et Isabelle Leclerc, éleveurs de Normandes au Fief-Sauvin (Maine-et-Loire) ont choisi d'avoir recours aux semences sexées pour optimiser leur production laitière. Les moins bonnes souches sont croisées avec du Charolais pour l'engraissement de taurillons.

Maine-et-Loire

“Pourquoi nous faisons de la Simmental”

Matthieu Cadeau et son père Joël font partie de ces quelques exploitants du département à élever des vaches Simmental. Une race peu répandue qui leur donne de bons résultats en lait avec une bonne valorisation viande.

Maine-et-Loire

Maine-et-Loire : le quota dépassé, le lait a été jeté

Les trois associés du Gaec des Oiseaux, à Landemont (Maine-et-Loire), ont dépassé leur quota. Ils ont dû jeter leur excédent de 10 000 l, faute d'entente avec leur laiterie Lactalis qui les incitait vivement à signer un contrat.

Maine-et-Loire

Les producteurs Lactalis s’impatientent

Une vingtaine d'éleveurs a pris la parole lors de la séance de débat de l'assemblée générale des producteurs Lactalis, à Saint-Laurent-de-la-Plaine, vendredi 29 mars.

Pub Carré défaut
Innovations Performances Services